Les différentes cultures du monde ont leur propre façon de marquer l’arrivée de la nouvelle année. Mais, où que nous soyons, beaucoup d’entre nous voudront profiter de l’occasion pour prendre un nouveau départ, qu’il s’agisse de planifier un changement de carrière, d’adopter un mode de vie sain ou d’améliorer nos finances.

Si 2022 est l’année au cours de laquelle vous souhaitez développer de bonne habitude pour améliorer votre situation financière, ce guide est fait pour vous. Nous allons examiner certaines des étapes clés à suivre pour planifier votre budget et épargner au cours des mois à venir.

Comment améliorer votre situation financière en 2022

1. Connaître ses habitudes de consommation

Il n’y a pas de meilleur moment que l’aube d’une nouvelle année pour s’asseoir et faire le point sur le montant exact que vous dépensez chaque mois. L’astuce pour calculer vos dépenses est d’être aussi minutieux que possible – ce n’est certainement pas quelque chose à faire en se relaxant sur le canapé avec un stylo et un bloc de papier à portée de main.

Plutôt que d’essayer d’estimer vos dépenses, vous voudrez utiliser autant de données concrètes que possible. Une bonne application bancaire en ligne peut s’avérer très utile, car elle vous permettra d’examiner et de déterminer exactement les montants que vous avez tendance à dépenser :

  • Factures de services publics à domicile
  • Factures de téléphone et d’internet
  • Remboursements de dettes
  • Essence et/ou transports publics
  • Polices d’assurance habitation, automobile et autres
  • Épicerie
  • Vêtements
  • Frais de divertissement

Cela vous donnera une idée aussi précise que possible de vos dépenses. N’oubliez pas d’inclure les paiements peu fréquents dans cet aperçu. Le coût de l’achat de nouveaux meubles, des vêtements scolaires pour vos enfants, de tests de la vue et de contrôles dentaires n’apparaît peut-être pas sur vos derniers relevés bancaires mensuels, mais il se profile à l’horizon.

Vous serez désormais en mesure d’établir un meilleur budget pour l’avenir, y compris le montant que vous devez épargner, selon la règle dite des 50/30/20. Nous allons examiner cela plus en détail dans un instant, mais il y a d’abord un point important à aborder.

2. Prioriser les dettes plutôt que les économies

Lorsque vous prenez vos bonnes résolutions de nouvelle année, pour améliorer votre situation financière, il est tentant de penser immédiatement à l’épargne. Mais avant de vous lancer, vous devez d’abord examiner attentivement vos éventuelles dettes. En effet, les intérêts que vous devrez payer sur vos emprunts ou vos dettes de carte de crédit, par exemple, seront très probablement supérieurs aux intérêts que vous pourriez tirer de l’argent placé sur un compte d’épargne.

Ainsi, plutôt que de réserver chaque mois une partie de vos revenus à l’épargne, il peut être plus judicieux financièrement d’utiliser cet argent pour rembourser d’abord les dettes coûteuses. Une fois ces éléments réglés, vous pouvez vous concentrer sur le développement de vos finances à partir d’une base solide.

3. Un budget judicieux

Il est maintenant temps de calculer votre budget. Combien devez-vous dépenser pour les différents aspects de votre vie, et combien devez-vous épargner ? C’est une question qui peut faire réfléchir beaucoup d’entre nous, mais c’est là que la règle des 50/30/20 entre en jeu. Il s’agit d’une stratégie budgétaire bien connue qui divise votre revenu mensuel après impôt en trois composantes de dépenses :

  • 50 % pour les « besoins », tels que le loyer, les factures et le soutien financier aux proches.
  • 30 % pour les « plaisirs », tels que les sorties dans les bars et les restaurants, l’achat d’un ordinateur portable plus récent et l’abonnement à Netflix.
  • 20% sur l’épargne (ou le remboursement des dettes)

Disons que vous vivez au Royaume-Uni et que votre revenu mensuel après impôt est de 1 300 GBP. Vous devez donc vous efforcer de dépenser comme suit :

  • 650 £ pour vos besoins
  • 390 £ pour vos plaisirs
  • 260 £ pour l’épargne ou le remboursement de vos dettes

Bien entendu, ces pourcentages ne sont pas figés pour tout le monde et vous pouvez les adapter en fonction de votre situation particulière. Si votre salaire a tendance à fluctuer, vous pouvez simplement prendre la moyenne des trois derniers mois et appliquer les pourcentages à ce montant. Mais ces paramètres généraux peuvent vous donner une idée de la manière d’ajuster vos dépenses pour vous permettre d’atteindre votre objectif d’épargne. Si vous dépensez actuellement trop pour vos « plaisirs », par exemple, vous pouvez essayer de réduire le nombre de plats à emporter que vous commandez par mois ou mettre en pause un abonnement de streaming.

4. Déterminez vos objectifs d’épargne

Pour que votre argent travaille vraiment pour vous, vous devez trouver le meilleur compte d’épargne possible. Les banques ont tendance à proposer différents types de comptes d’épargne qui rapportent des taux d’intérêt différents. Il est donc utile de prendre le temps de comparer les options disponibles et de choisir ce qui vous convient le mieux.

Considérez vos objectifs d’épargne, et déterminez s’ils sont à court ou à long terme. Voulez-vous un endroit sûr pour constituer un fonds d’urgence ? Améliorer votre situation financière ? Vous épargnez en vue d’un événement important dans un avenir proche, comme un voyage pour le mariage d’un ami ? Ou bien épargnez-vous pour un objectif à plus long terme, comme le versement d’un acompte pour une maison ? Ces facteurs détermineront le type de compte que vous devez ouvrir.

Certains comptes d’épargne fonctionnent un peu comme des comptes courants ordinaires, vous permettant de retirer de l’argent quand vous le souhaitez. Le rendement des intérêts sera probablement beaucoup plus faible avec ce type de comptes, mais ils peuvent constituer un bon choix si vous prévoyez d’avoir besoin de fonds dans un avenir proche, par exemple pour des vacances, ou si vous voulez que ce soit votre fonds d’urgence pour faire face, par exemple, à des dommages à votre maison ou à des factures médicales.

Vous pouvez préférer un compte d’épargne où votre argent est effectivement bloqué pour une période déterminée – comme deux ans, par exemple. Ils ont tendance à offrir des intérêts plus élevés, mais les retraits sont soit impossibles, soit assortis de frais. Ce type de compte est idéal si vous mettez de l’argent de côté pour un investissement plus important plus tard, bien après 2022.

5. Restez attentif aux dépenses essentielles

Il est trop facile de dépenser plus que nécessaire, même lorsqu’il s’agit de produits essentiels. Restez avisé en 2022 en cherchant où vous pouvez faire des économies, même les plus petites.

Prenez la nourriture, par exemple. Acheter des produits de marque peut faire grimper la facture d’épicerie bien plus que de s’en tenir aux produits de marque du magasin, qui sont souvent tout aussi bons. Et si vous êtes en train de rembourser votre carte de crédit, vous pouvez peut-être atténuer l’impact des paiements d’intérêts élevés en transférant la totalité de votre solde sur une autre carte offrant un taux d’intérêt de 0 % pendant une période prolongée.

Si vous avez déménagé pour travailler et vivre dans un nouveau pays, il peut être essentiel de mettre de côté une partie de vos revenus pour soutenir vos proches restés au pays. Dans ce cas, vous pouvez faire des économies en faisant appel à une société de transfert d’argent comme Remitly, qui s’engage à proposer des frais de transfert réduits et des taux de change très compétitifs pour chaque envoi de fonds.

Chaque mesure prise pour réduire les coûts, qu’il s’agisse de vos achats quotidiens ou de l’envoi d’argent aux personnes que vous aimez, peut contribuer à faire une réelle différence pour améliorer votre situation financière en 2022 et au-delà.

Cette publication est fournie à titre d'information générale uniquement et n'est pas destinée à couvrir tous les aspects des sujets qui y sont abordés. Cette publication ne remplace pas la recherche de conseils auprès d'un spécialiste ou d'un professionnel compétent. Le contenu de cette publication ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de Remitly ou de l'une de ses sociétés affiliées et ne doit pas être considéré comme tel. Bien que nous nous efforcions de maintenir nos publications à jour et exactes, nous ne pouvons pas déclarer, garantir ou assurer que le contenu est exact, complet ou à jour.