Des feux d’artifice aux oignons suspendus, les gens à travers le monde mettent en avant différentes façons de célébrer le début de la nouvelle année. Ces traditions ne se limitent pas à la Saint-Sylvestre le 31 décembre et au Jour de l’An le 1er janvier.

Les traditions du Nouvel An dans le monde incluent également le Nouvel An lunaire chinois et le Nouvel An juif, qui ont lieu tous les deux plus tard dans l’année civile.

Découvrez, grâce à cet article, les traditions du Nouvel An à travers le monde. Vous pouvez essayer une nouvelle tradition pour vous apporter la chance pour l’année à venir.

1. Manger exactement 12 raisins pour avoir de la chance

En Espagne et dans certains pays hispanophones d’Amérique latine, de nombreuses personnes mangent 12 raisins alors que l’horloge carillonne les douze coups de minuit, passant du réveillon du Nouvel An au jour de l’An.

Un raisin pour chaque mois de l’année, vous en mangez un à la fois pendant que l’horloge sonne les 12 coups de minuit. Vous pouvez également manger un raisin à la fois dans les 12 secondes précédant le coup de minuit.

C’est une pratique qui est censée apporter la bonne chance pour la nouvelle année. Mais pour avoir de la chance, vous êtes censé réfléchir à la signification de chaque raisin et aux mois de l’année à venir.

Les histoires sont variées sur la façon dont cette tradition a commencé. Certains pensent que les viticulteurs espagnols l’ont inventé dans les années 1900 pour vendre plus de raisins, et d’autres pensent qu’il s’agissait d’une coutume française adoptée et personnalisée par les habitants de Madrid.

2. S’habiller en blanc et sauter à travers sept vagues

Les aspects culturels et religieux de l’’histoire hétéroclite du Brésil s’entremêlent tous les 31 décembre tandis que des fêtards vêtus de blanc se rassemblent sur les plages du pays.

Les habitants de Rio célèbrent avec enthousiasme cette tradition. Un grand nombre de personnes viennent sur le rivage le soir du Nouvel An pour jeter des fleurs blanches sur les vagues et assister aux feux d’artifice au-dessus de la mer.

Lorsque le Nouvel An arrive, les gens pataugent dans l’océan et sautent à travers sept vagues. Lors de chaque saut, chacun fait un vœu pour l’année à venir. La tradition considère que cette pratique représente moyen d’apporter la bonne chance pour l’année à venir.

La tradition et la culture brésiliennes sont complexes et chargées d’histoire. La même chose se reflète dans la gastronomie du pays. Découvrez des plats brésiliens traditionnels qui ne sont pas communs en dehors du pays.

3. Porter une valise vide

En Colombie, de nombreuses personnes participent à une série de traditions pour apporter la bonne chance pour le Nouvel An, notamment en mangeant 12 raisins. Selon Erica Dinho, une bloggeuse culinaire colombienne, vous êtes censé faire un vœu pour chaque raisin que vous mangez.

Erica note que certains Colombiens se versent du champagne sur leur corps pour favoriser la prospérité au cours de l’année à venir. Ceux qui espèrent que leur année sera remplie d’aventures ou de voyages pourront faire le tour du pâté de maisons en portant une valise vide.

4. Préparer et manger Hoppin’ John pour le dîner

Hoppin’ John est une recette originaire du sud des États-Unis qui est couramment préparée et consommée le jour du Nouvel An. Les haricots à œil noir en sont l’ingrédient principal, considérés comme porte-bonheur le jour du Nouvel An.

De nombreuses personnes consomment des haricots à œil noir sous une forme ou une autre pour cette même raison et les mangent accompagnés de légumes verts, qui sont censés apporter la richesse au cours de l’année à venir.

Hoppin’ John comprend également du riz et certains types de viande, généralement une variété de porc comme le jambon ou le bacon. Beaucoup de gens considèrent également que manger du porc le premier jour de l’année porte chance.

5. Le premier à franchir le pas de la porte : un homme aux cheveux noirs

Le Nouvel An, ou Hogmanay, est très important en Écosse. Historiquement, c’était la principale fête d’hiver pour beaucoup dans la région, étant donné que la célébration de Noël a été interdite pendant près de 400 ans. Au fil des ans, les gens ont développé une grande variété de traditions pour le 31 décembre, et l’une d’entre elles est connue sous le nom de « First footing » ou littéralement, le premier pied.

First footing fait référence à la première personne à franchir le seuil d’une maison une fois la nouvelle année commencée. La tradition écossaise veut que la chance sourie aux habitants de la maison si la première personne à franchir la porte d’entrée est un homme aux cheveux noirs. L’homme doit également apporter des objets spécifiques : un petit pain noir, des sablés, du charbon, du sel et du whisky.

Il y a des centaines d’années, l’Écosse était souvent envahie par les Vikings, ayant généralement des cheveux clairs. Certaines personnes pensent que la première personne à franchir le pas de la porte doit être un homme aux cheveux noirs, car les ancêtres écossais à l’époque des Vikings se seraient méfiés des étrangers aux cheveux clairs, qui pourraient être des pillards.

6. Des enveloppes rouges remplies d’argent

Les enveloppes rouges sont une tradition associée au Nouvel An chinois. Il s’agit d’une célébration qui s’appuie sur le calendrier lunaire. Elle commence donc vers le 23ème jour du 12ème mois du calendrier lunaire.

Les enveloppes rouges spéciales, ou hongbao, contiennent de l’argent et sont remises à des êtres chers, généralement des enfants. Cette tradition se déroule en Chine ainsi que dans des pays d’héritage chinois tels que le Vietnam, Singapour, la Malaisie et Taïwan.

Le rouge est un symbole de l’expression des meilleurs vœux et de la prospérité. Les origines de cette pratique apparaissent dans une variété d’anciennes histoires chinoises concernant le Nouvel An, et il existe des règles sur la façon dont vous devez donner et recevoir des enveloppes.

Par exemple, les enveloppes ne doivent contenir que des billets neufs, propres et impeccables. Lorsque vous donnez une enveloppe, vous devez la remettre et la recevoir avec les deux mains. Vous n’êtes pas non plus censé ouvrir l’enveloppe lorsque vous êtes encore avec la personne qui vous l’a donnée.

Les traditions liées à l’offre de cadeaux sont différentes partout dans le monde. Découvrez d’avantages d’informations en ce qui concerne ces traditions qui se déroulent tout au long de l’année civile au sein de diverses cultures.

7. Jeter la vaisselle aux portes

Sur Times Square, à New York, la boule descend. Outre-Atlantique, ce sont les verres ou les assiettes qui sont jetés !

La tradition liée au Nouvel An néerlandais et allemand veut que les gens jettent des assiettes contre les portes afin de les casser pour apporter la bonne chance. Vous êtes censé jeter de la vaisselle à la porte de vos amis et de votre famille. Pour les Danois, plus les éclats sont nombreux à leur porte et plus ils auront de la chance au cours de l’année à venir.

8. Frapper les casseroles et les poêles

Frapper des casseroles et des poêles pour faire du bruit est une tradition ancrée dans une variété de cultures et de régions. En fait, il s’agit probablement de la tradition à l’origine des crécelles et d’autres articles bruyants que de nombreuses personnes achètent pour célébrer la nouvelle année.

L’une des raisons de la tradition est peut-être la croyance que faire du bruit peut effrayer les mauvais esprits ou les esprits malchanceux rattachés à l’année qui vient de se terminée. En faisant du bruit, vous pourriez aider à protéger l’année à venir.

9. Brûler des effigies pour se libérer de la mauvaise énergie

Brûler des effigies est une autre tradition du Nouvel An dans divers pays, dont l’Équateur. Les gens font des effigies de personnalités diverses, y compris des politiciens et des célébrités. Puis, ils les brûlent à minuit le soir du Nouvel An.

Nombreux sont ceux qui croient que la tradition a commencé en 1895 lors de la survenance d’une épidémie de fièvre jaune dans la région. Les vêtements de ceux qui sont morts ont été fourrés dans des cercueils, qui ont été brûlés, en partie pour éradiquer la maladie.

Il s’agit ainsi du symbole de la purification. Brûler des effigies est ainsi devenu une tradition pour nettoyer les mauvais aspects de l’année précédente, pour un nouveau départ avant que la nouvelle ne commence.

10. Transformer du métal en fusion en formes aléatoires

Une coutume finlandaise consiste à mouler des formes aléatoires à partir d’étain et à utiliser les formes pour prévoir ce qui pourrait arriver au cours de la nouvelle année. Le moulage est réalisé le jour de la Saint-Sylvestre.

L’étain est chauffé jusqu’à ce qu’il fonde et est jeté dans de l’eau froide afin qu’il prenne une forme aléatoire. Des formes comme des bagues peuvent indiquer un mariage par exemple, mais l’imagination joue un rôle important en pratique.

11. Jeter de l’eau par la fenêtre

À Porto Rico, vous pouvez également trouver des gens qui mangent 12 raisins pour la chance et la prospérité au cours de l’année à venir. Mais la tradition portoricaine consiste également à jeter un seau d’eau par la fenêtre pour éloigner les mauvais esprits et à saupoudrer de sucre à l’extérieur pour porter chance.

12. Porter des sous-vêtements d’une certaine couleur

La couleur de vos sous-vêtements joue un rôle dans les traditions du Nouvel An dans divers pays. De nombreuses personnes en Colombie portent des sous-vêtements jaunes en guide d’espoir de prospérité pour l’année à venir.

Au Brésil, il est de coutume de porter des sous-vêtements spéciaux pour porter chance, beaucoup estimant que le rouge est la meilleure teinte. Les hommes et les femmes en Italie portent souvent des sous-vêtements rouges le soir du Nouvel An pour éloigner les pensées négatives et les mauvais esprits.

13. Manger des fruits trempés dans du miel

Le Nouvel An juif est une autre célébration qui n’a pas lieu ni le 31 décembre ni le 1er janvier.

Connue sous le nom de Roch Hachana, la célébration commence le premier jour du septième mois du calendrier hébreu. La date exacte sur le calendrier moderne de 12 mois varie, mais le Nouvel An juif a lieu pendant les dernières semaines de l’été ou en automne.

Le festival s’accompagne de nombreuses traditions, dont l’une consiste à manger des pommes ou d’autres fruits trempés dans du miel. Cette tradition est considérée comme une bonne chance, car les pommes étaient historiquement considérées comme un fruit guérisseur et le miel symbolisait la prospérité ou l’espoir.

Vous souhaitez en savoir plus sur les grandes célébrations à travers le monde ? Vous pouvez en apprendre davantage sur Diwali, la plus grande fête de l’Inde, et sur la façon dont certains la célèbrent aux États-Unis.

14. Accrocher des oignons à la porte

Dans la tradition grecque, les oignons sont un symbole de régénération ou de renaissance, en partie à cause de la nature robuste de l’oignon et de sa capacité à repousser. L’oignon était si hautement considéré que les gens ont commencé à l’accrocher dans leurs maisons le jour du Nouvel An comme symbole de nouvelle prospérité et de bonne chance pour la nouvelle année.

De nombreuses personnes en Grèce vont à l’église le jour du Nouvel An dans le cadre d’un rituel destiné à commencer l’année du bon pied. Après être allés à l’église, les gens accrochent des oignons à leur porte ou ailleurs dans la maison.

Découvrez ce que les Grecs mangent pendant le Nouvel An et comment préparer ces plats vous-même.

15. Aspirer des nouilles Soba

Les Japonais mangent souvent des nouilles soba le soir du Nouvel An. Selon la tradition, il s’agit spécifiquement des nouilles soba Toshikoshi, qui sont faites avec du sarrasin et sont longues et fines.

Les nouilles se cassent facilement, donc les manger est symbolique de se libérer de l’ancienne année afin que vous puissiez entrer dans la nouvelle année de manière appropriée. Parce qu’ils sont longs, ils symbolisent aussi une longue vie.

La tradition est également pratique pour de nombreuses personnes. Il est courant de participer à des célébrations ou à des services dans des sanctuaires ou des temples à minuit. Lorsque les gens rentrent chez eux, ils aiment manger des nouilles faciles à préparer comme collation.

16. Allumer des pétards ou regarder des feux d’artifice

Cette tradition est présente dans une variété de cultures et dans de nombreux types de célébrations du Nouvel An. Vous vous souvenez des coups de casseroles et des poêles et de la façon dont le bruit du Nouvel An vient probablement de vieilles croyances consistant à éloigner les mauvais esprits et la malchance ?

Il en va probablement de même pour les pétards et les feux d’artifice. Aujourd’hui, vous pouvez retrouver cette tradition à presque toutes les échelles. Les enfants peuvent jeter des petits pétards au sol dans les quartiers pour faire du bruit, et les villes organisent des feux d’artifice spectaculaires lorsque l’horloge sonne 24 fois minuit à travers le monde.

En fait, si vous regardez la télévision ou si vous êtes en ligne à n’importe quel moment du soir du Nouvel An, vous pourrez probablement assister à un feu d’artifice se déroulant quelque part dans le monde !

À propos de Remitly

Remitly permet des transferts d’argent internationaux de manière plus rapide, plus facile, plus transparente et plus abordable. Depuis 2011, plus de 5 millions de personnes ont utilisé notre application mobile sécurisée pour envoyer de l’argent en toute sérénité.

Visitez la page d’accueil, téléchargez notre application ou consultez notre centre d’assistance pour commencer à en profiter.

Cette publication est fournie à titre d'information générale uniquement et n'est pas destinée à couvrir tous les aspects des sujets qui y sont abordés. Cette publication ne remplace pas la recherche de conseils auprès d'un spécialiste ou d'un professionnel compétent. Le contenu de cette publication ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de Remitly ou de l'une de ses sociétés affiliées et ne doit pas être considéré comme tel. Bien que nous nous efforcions de maintenir nos publications à jour et exactes, nous ne pouvons pas déclarer, garantir ou assurer que le contenu est exact, complet ou à jour.