Le Têt, également connu sous le nom de Tết Nguyên Đán en vietnamien, ou Nouvel An vietnamien, Fête du Printemps ou encore Nouvel An lunaire, est la fête la plus importante au Vietnam. Il s’agit d’une célébration majeure axée sur les réunions de famille, les cadeaux, les plats spéciaux et les événements publics. Alors que tout le Vietnam, de ses plus grandes villes aux zones rurales les plus reculées, célèbre le Têt avec des traditions semblables, celles-ci varient d’une région à l’autre et d’une famille à l’autre.

Chez les expatriés vietnamiens, les traditions du Têt prennent de nouvelles formes loin de chez eux. Ceux qui vivent dans les plus grandes communautés vietnamiennes à travers le monde, dont environ 1,3 million vivent aux États-Unis, peuvent profiter des grandes célébrations publiques du Têt.

De nombreux Vietnamiens à l’étranger doivent recréer eux-mêmes les traditions du Nouvel An vietnamien. Ceci implique souvent de présenter ces célébrations remplies de joie ainsi que les rituels et les plats délicieux de la culture vietnamienne à de nouveaux amis désireux d’en savoir plus sur les traditions du Nouvel An à travers le monde.

Nouvel An vietnamien autour du monde

Les traditions du Nouvel An du Têt au Vietnam

Le nouvel an vietnamien, également appelé Tet Nguyen Dan, coïncide avec le nouvel an chinois. Ils suivent tous les deux le calendrier lunaire. Cette année, c’est le 1er février et le signe du zodiaque associé est celui du tigre.

Les traditions vietnamiennes du Nouvel An impliquent trois jours complets de célébrations officielles du nouvel an du Têt, au cours desquelles la plupart des entreprises ferment leurs portes et les gens voyagent pour se réunir en famille. Cette période de vacances s’étend souvent à plusieurs jours supplémentaires dans le but de préparer l’année à venir. Les familles se préparent en faisant le grand ménage de printemps à la maison, en achetant des cadeaux ainsi que des aliments spéciaux en vue de préparer un grand festin.

Pendant le Nouvel An, la plupart rendront visite à des amis et des membres de la famille et assisteront à des festivals publics où ils pourront assister à des danses du lion et du dragon et des feux d’artifice. De nombreuses personnes visitent des temples, dressent des autels et honorent également leurs ancêtres. Certaines personnes frapperont le gong et allumeront des pétards pour effrayer la malchance et les mauvais esprits.

Le premier jour

Le premier jour du Tết est réservé à la famille nucléaire. Le premier matin, les enfants reçoivent des enveloppes rouges contenant de l’argent de leurs aînés. Cette tradition est appelée mừng tuổi (nouvel âge heureux) dans la région du Nord et lì xì dans la région du Sud.

Habituellement, les enfants portent leurs nouveaux vêtements et font les salutations traditionnelles de Tết à leurs aînés avant de recevoir de l’argent.

Étant donné que les Vietnamiens croient que le premier visiteur de l’année détermine leur fortune pour toute l’année, les gens n’entrent jamais dans une maison le premier jour sans avoir été invités au préalable. L’action d’être la première personne à entrer dans une maison lors du Tết est appelée xông đất, xông nhà, ou đạp đất, qui est l’un des rituels les plus importants pendant cette période du Tết.

Selon la tradition vietnamienne, si de bonnes choses arrivent à une famille le premier jour du Nouvel An, toute l’année à venir sera également pleine de bénédictions.

Voici deux conseils importants : si vous voyagez au Vietnam ou si vous rendez visite à vos amis vietnamiens pendant le Nouvel An lunaire, gardez les conseils suivant à l’esprit :

Balayer pendant le Tết est tabou, ou xui (apporte la malchance), étant donné que cela symbolise le fait de balayer la chance. C’est pourquoi le nettoyage se fait avant la nouvelle année. Il est également tabou pour toute personne ayant récemment perdu un membre de sa famille de rendre visite à quelqu’un d’autre pendant la nouvelle année.

Nouvel An vietnamien autour du monde

Les deuxième et troisième jours

Les jours suivants, les gens rendent visite à des parents et amis. Traditionnellement, mais pas exclusivement, les gens rendent visite à des amis le deuxième jour du Tết, tandis que le troisième jour est réservé aux enseignants, qui inspirent le respect au Vietnam. Les temples bouddhistes locaux sont des endroits également populaires étant donné que le Tết est la période de l’année pendant laquelle les gens aiment faire des dons, prier pour avoir de la chance et écouter les diseurs de bonne aventure.

Les enfants sont libres de dépenser leur argent en jouets ou en jeux comme le bầu cua cá cọp, que l’on trouve dans les rues.

Les familles ayant les moyens peuvent payer pour que des danseurs de dragon se produisent dans leur maison. De plus, les représentations publiques sont accessibles à tous.

Le festival du Têt

Naturellement, les plus grands festivals du Têt au monde ont lieu au Vietnam. Au cours de cette fête nationale, Ho Chi Minh-Ville (également connue sous le nom de Saigon) accueille le plus grand festival du Têt de la nation d’Asie du Sud-Est.

L’événement qui dure trois jours fériés se caractérise par environ 150 pavillons, des plats originaires de tout le pays, un festival des fleurs dans le centre-ville et des feux d’artifice le soir du Nouvel An. En 2004, les célébrations se sont soldées par la préparation du plus gros gâteau du Têt au monde pesant 1,9 tonne, selon les Records du monde de Guinness.

A Hanoï, de nombreux commerces et entreprises ferment leurs portes pendant une semaine entière durant la période du Nouvel An lunaire. Les spectacles publics incluent des danses du dragon et du lion, des activités folkloriques et d’énormes feux d’artifice sur le lac Hoan Kiem.

Partout à Hanoï, les gens achètent des branches de pêches roses symboliques au marché aux fleurs de Quang Ba. Les ruelles du Vieux Quartier sont envahies par des centaines d’autels le long des trottoirs. Da Nang et Hoi An sont également des endroits populaires à visiter.

Nouvel An vietnamien autour du monde

Les plats typiques du Têt

Voici quelques plats typiques du Têt que les familles vietnamiennes préparent pendant le Nouvel An :

Banh chung/Bánh tét

Aussi appelé gâteau carré de riz gluant vietnamien, les ingrédients principaux sont le riz gluant, la viande de porc et les haricots mungo enveloppés dans un carré de feuilles de bambou qui donnent au riz une couleur verte après ébullition.

Selon les anciennes légendes, le banh chung est apparu pendant la dynastie Hung. Ce gâteau symbolise le sol, afin d’exprimer la gratitude envers les ancêtres et la terre. Il souligne également le rôle important du riz et de la nature dans la culture.

Contrairement à la restauration rapide de la vie moderne, le processus de préparation du banh chung prend du temps et nécessite que plusieurs personnes travaillent ensemble. Les membres de la famille se relaient souvent pour surveiller le feu pendant la nuit, tout en se racontant des histoires à propos du Têt.

Mut (fruits confits)

Le Mut représente une friandise indispensable pendant le festival du Nouvel An lunaire au Vietnam. Chacun prépare des boîtes de fruits confits colorés à offrir aux visiteurs, à offrir aux amis et à la famille ainsi qu’aux ancêtres.

En règle générale, les invités mangent des fruits confits et des graines de pastèque grillées et boivent quelques tasses de thé. Les enfants apprécient les fruits confits en guise de petites collations.

Thit kho trung

Pour ce plat, des cubes de porc sont trempés dans de l’ail, de la sauce de poisson, du sucre et de l’eau de coco. Les œufs durs sont ajoutés à ce plat car ils symbolisent le bonheur.

Le porc et les œufs écalés sont cuits dans une marmite pendant quelques heures, puis servis avec des légumes marinés (dua hanh et kieu).

Xôi gấc

Ce riz gluant rouge est préparé à partir du gac et généralement accompagné de chả lụa, la saucisse la plus fréquente dans la cuisine vietnamienne. (Chả lụa est fait de porc et enveloppé dans des feuilles de bananier).

Nouvel An vietnamien autour du monde

Les festivals du Têt en Californie

La Californie abrite la plus grande population vietnamienne des États-Unis et accueille donc chaque année de nombreuses célébrations du Têt. Les expatriés vietnamiens vivant dans le sud de la Californie et dans la région de la baie célèbrent les traditions du Nouvel An vietnamien de manière élaborée.

Le festival du Têt de Californie du Sud, organisé chaque année depuis 1982, est le plus grand festival du Nouvel An lunaire vietnamien aux États-Unis. Son siège actuel est l’OC Fair and Event Center à Costa Mesa, et l’événement est organisé par l’Union des associations d’étudiants vietnamiens.

Le festival comprend de nombreuses expositions et galeries, des vendeurs de nourriture, des spectacles communautaires, une procession d’autel ancestral et une réplique d’un village vietnamien traditionnel. Le festival débute avec la cérémonie du « Levée du bambou » et se termine par « l’Abaissement du bambou ».

Le festival du Têt de San Diego est un autre grand événement célébrant la culture vietnamienne en Californie. Cette célébration qui dure trois jours a lieu au parc communautaire de Mira Mesa et attire plus de 25 000 participants chaque année. L’événement est organisé par la Fédération vietnamienne de San Diego et la Vietnam American Youth Alliance.

San Jose, en Californie, qui compte plus de 300 000 résidents vietnamiens, présente le festival annuel du Têt de San Jose au parc des expositions du comté de Santa Clara. Il est organisé par la Coalition des organisations nationalistes vietnamiennes de Californie du Nord et attire jusqu’à 70 000 personnes.

Autres festivals du Têt aux États-Unis

À la Nouvelle-Orléans, l’église Mary Queen du Vietnam organise chaque année un grand festival du Têt, qui attire environ 30 000 personnes. L’église est connue pour contenir une grande collection de reliques qui appartenaient à des saints vietnamiens.

Depuis 1996, Têt in Seattle présente un festival gratuit de deux jours au Seattle Center. Il comprend des expositions d’art, de la nourriture, de la musique et de nombreuses traditions du Têt pour célébrer la culture vietnamienne et la communauté vietnamienne-américaine locale.

Encore plus de festivals du Têt à travers le monde

En Australie, deuxième destination des migrants vietnamiens, les traditions du Nouvel An vietnamien sont célébrées dans plusieurs villes différentes.

Un festival annuel du Têt à Melbourne, en Australie, a eu lieu ces dernières années à l’hippodrome de Sandown. Cependant, pour l’année 2021, celui-ci a entièrement eu lieu de manière virtuelle. Les événements typiques incluent une cérémonie de danse du lion et un feu d’artifice ainsi que de la musique, des arts et des propositions culturelles vietnamiennes.

L’événement virtuel comprend un défilé de mode, la série Tastes of Têt et le concours Iron Stomach, qui implique que les concurrents mangent des aliments qui donne la nausée. L’événement est organisé par la Communauté vietnamienne d’Australie (branche Victoria).

Bien qu’il ait été annulé pour 2021, la communauté vietnamienne en Australie de la branche NSW organise généralement un festival vietnamien annuel au Fairfield Showground de Sydney.

Le Canada compte également une importante population d’immigrants vietnamiens et certaines de ses plus grandes villes accueillent des festivals annuels du Têt. Il s’agit notamment du Tet Community Festival, organisé les années précédentes par l’Association vietnamienne de Toronto.

Célébrer les traditions du Têt chez soi

Les personnes du monde entier souhaitant célébrer la fête du Têt et découvrir les traditions du Nouvel An vietnamien devraient se rapprocher des groupes communautaires vietnamiens locaux. Vous pouvez vous rendre dans les temples bouddhistes et les églises chrétiennes au service des communautés vietnamiennes ainsi que dans des centres culturels vietnamiens ou des associations étudiantes.

Parfois, les célébrations du Têt sont comprises dans le cadre d’événements plus importants du Nouvel An lunaire au service des populations chinoises, coréennes et asiatiques.

Même si vous ne trouvez aucun événement public du Têt, il existe d’innombrables façons de profiter des traditions du Têt à la maison. Inspirez-vous des nombreuses façons dont le Têt est célébré au Vietnam et adaptez-les à votre propre style de vie. Voici quelques suggestions:

  • Passez une journée à faire un grand ménage de printemps.
  • Achetez un kumquat ou des fleurs de pêcher à placer devant votre porte d’entrée.
  • Offrez-vous de nouveaux vêtements et une coupe de cheveux, deux traditions courantes du Têt.
  • Décorez votre maison ou votre chambre avec des guirlandes en papier rouge et or.
  • Préparez un gâteau du Têt, des rouleaux de printemps, une soupe de melon amer ou d’autres plats traditionnels du Têt énumérés ci-dessus.
  • Profitez d’un grand repas avec votre famille et vos amis, et passez le réveillon du Nouvel An à veiller tard, à regarder des films édifiants, à jouer à des jeux et à profiter d’une bonne compagnie.
  • Donnez des fruits secs aux adultes et des enveloppes rouges, appelé également l’argent de la chance, aux enfants. Vous trouverez en cliquant ici comment envoyer facilement de l’argent au Vietnam si vous y avez des proches.

Chúc mừng năm mới!

Remitly vous souhaite une bonne année ! Remitly permet des transferts d’argent internationaux de manière plus rapide, plus facile, plus transparente et plus abordable. Notre application mobile fiable et facile à utiliser est approuvée par plus de 5 millions de personnes dans le monde.

Visitez la page d’accueil ou téléchargez notre application pour en savoir plus.

Vous aimerez également :

Cette publication est fournie à titre d'information générale uniquement et n'est pas destinée à couvrir tous les aspects des sujets qui y sont abordés. Cette publication ne remplace pas la recherche de conseils auprès d'un spécialiste ou d'un professionnel compétent. Le contenu de cette publication ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de Remitly ou de l'une de ses sociétés affiliées et ne doit pas être considéré comme tel. Bien que nous nous efforcions de maintenir nos publications à jour et exactes, nous ne pouvons pas déclarer, garantir ou assurer que le contenu est exact, complet ou à jour.