Déménager dans un nouveau pays est probablement l’un des événements les plus marquants dans une vie. Il s’accompagne d’une liste de tâches longue comme le bras : de la demande de visa à la recherche d’un logement en passant par l’installation dans votre nouveau lieu de travail ou d’études.

Malgré toute cette effervescence, cela vaut la peine de bien réfléchir à comment prendre un bon départ financier en Espagne. C’est là que ce guide entre en scène. Nous allons passer en revue quelques points clés pour tout nouvel arrivant en Espagne, du système fiscal du pays à la meilleure façon d’envoyer de l’argent à l’étranger.

Astuce 1 : ouvrir un compte bancaire local

Ouvrir un nouveau compte bancaire en Espagne vous aidera à poser les bases de votre nouvelle vie. Vous devrez pour ce faire présenter des documents officiels, et notamment :

  • Une pièce d’identité avec photo, comme votre passeport
  • Un justificatif de domicile en Espagne, comme une facture d’eau, de gaz ou d’électricité récente
  • Une preuve de votre statut de salarié ou d’étudiant, comme un contrat de travail ou une carte d’étudiant
  • Votre NIE (numéro d’identification d’étranger espagnol)

Attention : vos documents devront être traduits en espagnol pour être recevables. Cette tâche devra être confiée à un traducteur assermenté, connu sous le nom de « traductor jurado ». Heureusement, il est relativement simple de trouver un traducteur assermenté sur Internet.

Trouver la bonne banque est également important. Le choix est large en Espagne, avec de grands noms comme Santander, CaixaBank et BBVA. Renseignez-vous en ligne en amont pour découvrir les services que propose chaque banque, en portant une attention particulière aux éventuels frais de gestion de compte.

Astuce 2 : comprendre la fiscalité

Apprendre les tenants et les aboutissants de la fiscalité n’est pas une partie de plaisir lorsqu’on déménage dans un nouveau pays, mais il est néanmoins essentiel de savoir à quoi s’attendre dans les domaines suivants :

  • L’impôt sur le revenu
  • Les cotisations sociales

L’impôt sur le revenu est calculé en fonction de ce que vous gagnez (autrement dit, de votre tranche d’imposition). Plus vous vous situez dans une tranche élevée, plus vous serez redevable. Cependant, la situation en Espagne est complexe, car l’impôt sur le revenu est réparti entre les gouvernements nationaux et régionaux. Le gouvernement national applique des taux fixes pour chaque tranche d’imposition, communs à l’ensemble du pays, mais les taux locaux facturés par les gouvernements régionaux sont variables. Cela signifie que le montant total que vous devez payer dépend de l’endroit où vous habitez.

Les cotisations sociales, quant à elles, sont en grande partie couvertes par votre employeur, bien qu’un certain pourcentage de votre salaire ou rémunération y soit consacré.

L’impôt sur le revenu et les cotisations sociales sont automatiquement déduits de votre salaire, et il est important de vérifier les abattements fiscaux et les pourcentages en vigueur. De cette façon, vous saurez exactement combien votre travail vous rapporte.

Astuce 3 : planifier son budget

La richesse de la culture, la beauté de l’architecture et le soleil de l’Espagne contribuent à en faire l’une des destinations les plus recherchées par les expatriés. Mais la vie peut y être plus chère que dans bien d’autres pays, et il vous faudra en tenir compte afin de planifier vos dépenses sans risquer d’être pris au dépourvu.

Nous vous recommandons de prendre un moment pour estimer vos dépenses sur un mois. Ce budget devra tenir compte des éléments suivants :

  • Le paiement de votre loyer
  • Toutes vos factures de services publics
  • Les factures d’Internet et de téléphonie mobile
  • Les dépenses en nourriture
  • Vos frais de transport
  • L’argent consacré à la vie sociale et au divertissement

Astuce 4 : toujours connaître le taux de change

Vous avez peut-être déménagé en Espagne pour travailler et envoyer de l’argent à vos proches dans votre pays d’origine. Si c’est le cas, il est important de surveiller l’évolution du taux de change entre l’euro et la monnaie de votre pays.

Les taux de change sont soumis à des fluctuations constantes, au gré des évolutions économiques et politiques. Ainsi, pour un même montant en euros, votre bénéficiaire pourra recevoir un solde différent en fonction du jour voire de la minute que vous choisissez pour effectuer votre transfert. Grâce à Internet, vous pouvez rapidement identifier les taux de change avantageux et décider du moment le plus opportun pour envoyer de l’argent.

Astuce 5 : trouver un moyen rentable d’envoyer de l’argent dans son pays d’origine

Plusieurs raisons peuvent motiver un transfert d’argent à l’international : envoyer un cadeau d’anniversaire à un ami, faire un investissement commercial ou apporter un soutien financier régulier aux membres de votre famille qui dépendent de vous.

Peu importe pourquoi ou à quelle fréquence vous devez envoyer de l’argent, il est sage de comparer les différentes options, car certaines seront plus onéreuses que d’autres, en raison de frais plus élevés ou de taux de change potentiellement désavantageux qui vous rapporteront moins pour une même somme en euros. L’application et le site Web de Remitly vous offrent un accès 24 heures sur 24 à un service de versement rapide et sécurisé, sans frais exorbitants et proposant toujours des taux de change transparents.

Cette publication est fournie à titre d'information générale uniquement et n'est pas destinée à couvrir tous les aspects des sujets qui y sont abordés. Cette publication ne remplace pas la recherche de conseils auprès d'un spécialiste ou d'un professionnel compétent. Le contenu de cette publication ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de Remitly ou de l'une de ses sociétés affiliées et ne doit pas être considéré comme tel. Bien que nous nous efforcions de maintenir nos publications à jour et exactes, nous ne pouvons pas déclarer, garantir ou assurer que le contenu est exact, complet ou à jour.