Combien de citoyenneté pouvez-vous cumuler simultanément ?

La citoyenneté représente bien plus que la nationalité, bien que les termes soient souvent confondus. Lorsque vous êtes citoyen d’un pays, vous faites légalement partie d’un État-nation, ce qui vous donne à la fois des droits et des responsabilités.

Par exemple, la citoyenneté peut vous donner le droit de voter, de bénéficier de certaines protections de votre gouvernement, de travailler pour un gouvernement national et de vous déplacer sans visa. D’autres avantages peuvent inclure l’achat de biens immobiliers que vous ne pourriez pas acheter autrement et profiter des soins de santé publics. Par exemple, des pays comme l’Australie et le Royaume-Uni offrent à leurs citoyens des systèmes de santé nationaux.

La plupart des gens ne disposent que d’une seule citoyenneté. Cependant, il est possible d’avoir la citoyenneté dans plusieurs pays. Ainsi, avec une deuxième citoyenneté (ou une troisième), vous pouvez vous considérer comme étant un membre de plus d’une nation. Il n’existe pas de limite internationale au nombre de citoyenneté qu’une personne peut posséder. Chaque pays a ses propres règles, dont certaines sont plus restrictives que d’autres.

Êtes-vous intéressez par plusieurs citoyennetés ? Nous explorerons à travers cet article les différentes lois sur la citoyenneté de différents pays et les inconvénients potentiels.

Combien de citoyenneté pouvez-vous cumuler simultanément ?

Comment fonctionne la citoyenneté multiple ?

Chaque pays a ses propres lois visant à déterminer la citoyenneté. Habituellement, lorsqu’un enfant est né de deux citoyens du même pays, l’enfant détient la même citoyenneté que ses parents. Cette situation concerne la grande majorité des gens et constitue le principal moyen d’établir la citoyenneté d’une personne. Il existe cependant d’autres moyens de la déterminer.

La citoyenneté fondée sur le droit du sol

La citoyenneté fondée sur le droit du sol est adoptée dans des dizaines de pays. Les pays octroyant la citoyenneté par droit du sol accordent la citoyenneté à tout enfant né à l’intérieur de leurs frontières. La citoyenneté par droit du sol est un moyen fréquent pour les enfants de naître avec une double citoyenneté, voire une triple citoyenneté, si leurs parents sont originaires de pays différents.

Les États-Unis, ainsi que la plupart des autres pays d’Amérique du Nord et du Sud, en plus des États des Caraïbes comme Antigua-et-Barbuda, octroient la citoyenneté par droit du sol. Cependant, de nombreux alliés proches des États-Unis ne disposent pas de cette politique. Par exemple, l’Allemagne, la France, le Japon et l’Inde ont tous des lois plus restrictives quant à savoir si les enfants nés à l’intérieur de leurs frontières peuvent devenir citoyens et comment ils peuvent le devenir.

Certains pays, comme la Thaïlande et la Malaisie, disposent de lois relatives au droit du sol « plus faibles » associé à davantage de conditions. Par exemple, les parents doivent avoir vécu dans le pays pendant un certain temps avant que leur nouveau-né puisse devenir citoyen. Examinez les lois locales avant de commencer le processus de demande de citoyenneté fondée sur le droit du sol.

La citoyenneté fondée sur le mariage

Un autre moyen courant d’obtenir la citoyenneté en dehors de votre pays d’origine est par le mariage avec un citoyen d’un autre pays. Des pays comme l’Espagne, le Portugal, Malte, la Suisse et les Pays-Bas accordent tous la citoyenneté dans le cas d’un mariage avec un conjoint qui est déjà citoyen du pays en question.

Il est important de noter cependant que cela ne s’applique guère dans tous les pays. Le gouvernement américain impose plusieurs exigences aux conjoints de citoyens avant qu’ils ne puissent obtenir la citoyenneté américaine. L’Irlande et l’Italie ont des exigences similaires, l’Italie exigeant que les futurs citoyens conjoints passent un test de certification d’italien comme langue étrangère (CILS).

La naturalisation

La naturalisation fait référence à la pratique consistant à demander à un bureau gouvernemental ou à un système judiciaire la citoyenneté d’un pays. Aux États-Unis, par exemple, vous pouvez devenir citoyen américain par l’intermédiaire des services de citoyenneté et d’immigration des États-Unis. Le Japon, en revanche, naturalise les citoyens par l’intermédiaire de son ministère de la Justice.

Il est important de noter que souvent, les pays préfèrent ne pas accorder la citoyenneté par naturalisation si la personne est déjà titulaire de plusieurs citoyennetés. Vous constaterez peut-être que le pays dans lequel vous essayez de vous naturaliser vous demandera de renoncer à toute autre nationalité que vous avez. En pratique, cela empêche la plupart des gens d’obtenir plusieurs nationalités par naturalisation.

Les programmes de citoyenneté par investissement

Les programmes de citoyenneté par investissement permettent à une personne d’obtenir la citoyenneté en échange d’une contribution financière au pays ou de l’achat d’un bien immobilier approuvé dans ce pays en question. Par exemple, la nation de Saint-Kitts-et-Nevis dans les Caraïbes accorde la citoyenneté en contrepartie d’un don de 150 000 $ à son fonds de croissance durable, en contrepartie d’une contribution de 175 000 $ à l’option d’investissement alternatif ou en contrepartie d’un achat immobilier répondant à certains critères.

Combien de citoyennetés pouvez-vous cumuler ?

Différents pays ont des points de vue différents sur la question de savoir si les citoyennetés multiples doivent être tolérées. Les États-Unis autorisent la pratique, mais pas universellement. Par exemple, le service militaire dans les forces armées d’un autre pays peut faire perdre à un citoyen américain sa citoyenneté américaine.

Vérifiez les lois spécifiques des deux pays qui vous intéressent pour voir si la double citoyenneté est possible. (Notez que la double nationalité, qui découle du fait d’avoir des parents de différents pays, est légèrement différente de la citoyenneté et peut également être reconnue différemment par différents pays.)

Plus de 20 pays autorisent la double citoyenneté avec les États-Unis, de l’Albanie à la Zambie.

Enfin, vous n’avez pas besoin de devenir citoyen pour résider dans un autre pays. De nombreux avantages de la citoyenneté peuvent être obtenus avec la résidence permanente légale ou un permis de séjour ou encore une carte verte. En ce qui concerne les voyages, les voyageurs internationaux ayant une seule nationalité ont généralement une grande liberté de circulation, en particulier s’ils ont un passeport américain. Un deuxième passeport est souvent inutile.

Combien de citoyenneté pouvez-vous cumuler simultanément ?

À propos de Remitly

Vivez-vous dans un pays différent de celui où vit votre famille ? Remitly vous permet d’envoyer de l’argent dans votre pays d’origine et ce, facilement rapidement et à moindre coût. Téléchargez l’application Remitly et nous vous indiquerons comment commencer à en profiter.

Quelques lectures supplémentaires :