Étudier à l’étranger aux États-Unis : 14 choses à savoir avant de partir

Si vous avez déjà envisagé d’étudier à l’étranger aux États-Unis, vous vous êtes probablement demandé ce qui était à faire et à savoir.

Visiter un nouveau pays est à la fois excitant et intimidant, même s’il ne s’agit que de brèves vacances. Alors lorsqu’il est question de périodes plus longues pour étudier ou suivre des cours à l’université, beaucoup de planification est nécessaire.

Les meilleurs conseils pour réussir à étudier à l’étranger aux États-Unis peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs. Par exemple, les conditions d’obtention d’un visa américain dépendent de la durée de votre séjour ou de votre pays d’origine. Heureusement, votre université vous aidera à résoudre la plupart de ces problèmes, une fois que vous aurez posé votre candidature et que vous aurez été accepté dans le programme d’études que vous avez choisi.

Bien entendu, il y a beaucoup de choses à préparer au-delà des exigences initiales en matière de visa. Ce guide vous aidera à planifier votre programme d’études aux États-Unis, quelle que soit sa durée et son type.

1. Améliorez vos connaissances linguistiques

Même si la plupart des étudiants étrangers ont déjà appris l’anglais dans leur pays d’origine, il est probable que vous rencontriez des différences de conversation aux États-Unis.

Pour améliorer vos compétences linguistiques et vous immerger dans le cadre de l’apprentissage de l’anglais américain, envisagez de suivre un cours d’anglais comme seconde langue : une préparation essentielle pour participer aux discussions en classe.

En plus des cours, l’une des applications pour smartphone suivantes peut vous aider à rafraîchir et à entretenir vos compétences en anglais :

2. Renseignez-vous sur les programmes d’échange

Si vous recherchez des possibilités d’études à court terme aux États-Unis, vérifiez si votre université propose des programmes d’échange. Si vous êtes accepté, vous pouvez vous rendre aux États-Unis et vivre dans une famille d’accueil pour vous immerger complètement dans tous les aspects de la culture. Ces programmes sont différents des programmes diplômants des universités américaines et peuvent constituer une étape importante vers des études futures aux États-Unis, si tel est votre objectif.

Si votre université ne propose pas de programme de ce type, consultez le site Web du Département d’État américain pour connaître les autres possibilités d’échange.

3. Recherchez une aide financière

Lorsque les étudiants étrangers viennent aux États-Unis pour suivre des études supérieures (licence, master ou doctorat), ils se rendent compte que les frais de scolarité sont élevés. Les universités américaines font souvent payer les étudiants internationaux plus cher que les étudiants américains, que vous soyez dans un community college, une université ou un autre établissement d’enseignement.

La majorité des étudiants qui étudient à l’étranger aux États-Unis paient leurs études avec des fonds familiaux ou personnels. Environ 20 % obtiennent un financement de l’établissement qu’ils fréquentent, et un petit pourcentage reçoit même de l’argent des gouvernements et des établissements d’enseignement supérieur de leur pays.

Si les fonds personnels ou familiaux ne suffisent pas à couvrir la facture, envisagez les sources de financement suivantes :

4. Tenez compte des exigences en matière de visa et de fiscalité

La procédure d’obtention d’un visa auprès du Département d’État américain peut être complexe. Vous devez donc faire des recherches approfondies pour comprendre les exigences auxquelles vous serez confronté. Par exemple, les étudiants taïwanais doivent passer un entretien avant d’obtenir un visa. Jetez un coup d’œil à la page sur les visas d’étudiant aux États-Unis pour comprendre les règles et exigences spécifiques aux personnes originaires de différents pays.

Toutes les possibilités d’étudier à l’étranger aux États-Unis ne proviennent pas des universités. Vous pouvez souhaiter étudier en Amérique dans le cadre d’un programme de lycée, d’un séminaire, d’un conservatoire ou même d’un programme de formation en langues étrangères. Dans ces situations, vous aurez peut-être besoin d’un autre type de visa.

La plupart des étudiants auront besoin d’un visa J – qui est destiné aux visiteurs dans le cadre d’un échange – mais un visa de catégorie F, M ou B peut également être nécessaire. Assurez-vous de trouver celui qui répond à vos besoins spécifiques.

Dans certains cas, vous devrez également demander un ITIN ou un numéro de sécurité sociale. Ce numéro est souvent nécessaire pour payer les impôts sur les bourses d’études et autres actifs financiers similaires. Vous trouverez d’excellentes ressources sur le processus de demande sur la plupart des sites Web des universités.

5. Faites des recherches sur les villes et universités américaines

Vous avez probablement fait beaucoup de recherches avant de choisir une école dans votre pays. C’est une chose que vous devriez également faire lorsque vous choisissez une université américaine. Prenez en compte le système éducatif, le coût de la vie, la vie sur le campus, l’emplacement, les programmes disponibles et les frais de scolarité. Si le financement de vos études est une préoccupation majeure, recherchez les universités qui offrent des bourses aux étudiants étrangers.

Lors de vos recherches, n’oubliez pas de consulter les classements des établissements sur des sites Web tels que QS Top Universities, US News Best U.S. Universities, Niche, etc. En même temps, réfléchissez au type d’école que vous souhaitez fréquenter. Par exemple, certaines personnes préfèrent les écoles axées sur la recherche, tandis que d’autres préfèrent avoir des expériences plus concrètes et pratiques.

Votre décision doit également tenir compte des villes américaines. Certaines personnes préfèrent les grandes villes tandis que d’autres se sentent mieux dans les plus petites. Chaque endroit a sa propre ambiance, et vous vivrez des expériences très différentes selon l’endroit où vous irez. Prenez votre décision finale en fonction de vos préférences personnelles.

6. Préparez vos finances

Recherchez les possibilités d’échange d’argent avant de partir. Il est bon d’apporter un peu d’argent liquide avec vous avant de quitter votre pays d’origine. Vous pouvez également changer vos devises nationales en dollars américains à l’aéroport. Toutefois, les services proposés dans les aéroports facturent souvent des frais importants. Les guichets automatiques sont moins chers et tout aussi pratiques.

Vous devriez également appeler votre banque pour l’informer que vous comptez utiliser votre carte à l’étranger.

Si vous étudiez aux États-Unis pendant au moins un semestre, pensez à ouvrir un compte bancaire américain. Cela simplifiera votre vie financière et vous évitera les coûts liés aux transferts internationaux, aux frais de guichet, aux taux de change, etc.

Si vous envisagez de transférer de l’argent à vos amis ou à votre famille dans votre pays, une application de transfert d’argent comme Remitly vous facilitera la tâche.

7. Prévoyez vos besoins alimentaires

La plupart des universités américaines offrent des possibilités de restauration sur le campus. Passez un peu de temps à rechercher ce qui est disponible dans votre université avant de partir. Cela vous permettra de planifier le temps dont vous aurez besoin entre les cours pour manger un morceau rapide.

Si vous avez des besoins alimentaires spécifiques, cette recherche est indispensable. Les pages Web des universités consacrées aux options de restauration sont rarement approfondies, alors n’hésitez pas à contacter directement votre établissement pour savoir s’il existe des offres sans gluten, végétariennes, halal et autres pour répondre à vos besoins.

8. Préparez-vous à la culture du pourboire

De nombreux travailleurs américains dépendent des pourboires pour leurs revenus. Les Américains laissent un pourboire lorsqu’ils mangent dans certains restaurants, prennent un taxi, se font masser, vont au bar ou font porter leurs bagages à leur chambre.

Un pourboire de 15 à 20 % est habituel dans de nombreuses situations, mais consultez Internet pour connaître les montants spécifiques à chaque tâche.

9. Souscrivez une assurance maladie

Il est important de souscrire une assurance maladie de voyage avant de visiter un pays. Dans le cas des études à l’étranger aux États-Unis, c’est même essentiel. Les soins de santé en Amérique sont très chers, et si vous ne souscrivez pas d’assurance avant de vous rendre dans le pays, vous pourriez devoir des milliers de dollars en cas d’urgence.

Heureusement, de nombreuses universités proposent leurs propres plans de santé à prix réduit pour les étudiants. En fait, certaines exigent que les étudiants souscrivent à leurs plans s’ils ne disposent pas d’une couverture comparable.

Par exemple, l’université de Washington exige que les étudiants étrangers aient une assurance.

Si vous êtes en mesure de souscrire une assurance répondant aux exigences de l’établissement à un coût plus abordable, contactez l’université et demandez une dérogation. Il est vrai que vous avez absolument besoin d’une assurance maladie pour éviter de vous endetter lourdement aux États-Unis, mais vous n’avez aucunement besoin de vous ruiner pour l’acquérir.

En tant qu’immigrant en situation régulière, vous pouvez également trouver des options dans le cadre de l’Affordable Care Act. Pour en savoir plus, consultez le site du National Immigration Law Center.

10. Apprenez à connaître les jours fériés communs

Chaque pays a ses propres jours fériés, et en Amérique, il existe des jours de célébration qui ne répondent pas vraiment à la définition traditionnelle de « jour férié ». Il n’y a pas de mal à consulter un guide complet sur les jours fériés en Amérique pour s’imprégner davantage de la culture.

Jetez un coup d’œil aux jours fériés pendant lesquels la plupart des campus sont fermés. Ces jours sont d’excellentes occasions de sortir et de profiter de tout ce que le pays a à offrir tout en étudiant à l’étranger en Amérique :

  • New Year’s Day (1er janvier)   
  • Memorial Day (dernier lundi de mai)   
  • Independence Day (4 juillet)   
  • Labor Day (premier lundi de septembre)   
  • Thanksgiving (quatrième jeudi de novembre)   
  • Noël (25 décembre)

Il existe également des jours fériés qui sont largement, mais pas universellement, observés aux États-Unis. Vérifiez les politiques spécifiques de votre école concernant les jours fériés pendant l’année scolaire, comme par exemple :

  • Martin Luther King Jr. Day
  • Le jour des Présidents
  • Pâques
  • Juneteenth ou le Jour de la Liberté, le 19 juin
  • Columbus (Indigenous Peoples) Day
  • Journée des anciens combattants

11. Explorez votre région

Il y a beaucoup d’endroits incroyables à visiter en Amérique, mais ne vous concentrez pas uniquement sur les destinations populaires comme Los Angeles ou New York. Prenez le temps de faire des recherches sur la région dans laquelle vous vivez. Vous pouvez trouver des choses étonnantes.

Si vous fréquentez l’université d’Augusta en Géorgie, par exemple, rien de spécial ne vous viendra immédiatement à l’esprit. Pourtant, avec un peu de recherche, vous trouverez tout : des lacs voisins aux maisons présidentielles en passant par les musées historiques et les événements internationaux de golf.

Si vous ne trouvez rien qui vous plaise, rappelez-vous que la plupart des villes ont des marchés fermiers, des magasins d’antiquités, des parcs et des sites historiques.

12. Préparez-vous aux réalités du transport

Si vous prévoyez de faire quoi que ce soit en Amérique – ou même de vous rendre à l’école – vous devez vous préparer aux réalités du transport. Alors que de nombreuses grandes villes offrent des transports en commun – allant des systèmes ferroviaires aux lignes de bus – les zones plus petites peuvent ne pas avoir ces options. Vous devrez faire des recherches sur la région dans laquelle vous allez vivre avant de partir.

Une bonne façon d’éviter les problèmes est d’obtenir votre permis de conduire. Consultez le guide du Department of Homeland Security sur l’obtention d’un permis de conduire en tant qu’étudiant international pour en savoir plus. Les exigences peuvent varier en fonction de l’endroit où vous séjournez en Amérique.

Heureusement pour certains étudiants – comme ceux de Taïwan et du Japon – l’Amérique accepte les permis de conduire valides de leur pays d’origine et certains peuvent même être transférés sur les permis de conduire américains. Si vous n’avez pas envie de vous déplacer en voiture, essayez des services comme Uber ou Lyft.

13. Investissez dans la recherche d’un logement

Tous ceux qui voyagent pour étudier à l’étranger aux États-Unis ont besoin d’un endroit où loger. Et même si vous ne prévoyez que d’y dormir, il est important d’investir beaucoup de temps dans la recherche. Il s’agit peut-être de votre maison pendant toute la durée de votre séjour aux États-Unis, et elle mérite donc plus qu’un simple coup d’œil.

Les étudiants étrangers ont le choix entre plusieurs possibilités d’hébergement. Voici quelques-unes des plus courantes :

  • Louer leur propre appartement
  • Louer une chambre chez quelqu’un
  • Louer avec des colocataires
  • Vivre sur le campus

Vous pouvez trouver un grand nombre de ces options sur des sites Web tels que Craigslist, Airbnb, Apartment List, Zillow, Realtor, Apartments.com et Roommates.com.

De nombreux établissements d’enseignement supérieur, comme l’Université de Caroline du Sud et l’Université du Maryland, proposent également des ressources pour la vie hors campus. Contactez votre établissement pour savoir s’il offre ces services.

14. Préparez-vous à un choc culturel inversé

Les études à l’étranger peuvent provoquer un certain choc culturel. Cependant, si vous restez dans le pays pendant un mois ou plus, vous pouvez vous attendre à un choc culturel inverse lorsque vous rentrerez chez vous. Tout comme les changements que vous avez connus en Amérique, l’adaptation à la vie dans votre pays d’origine peut prendre un certain temps.

Si vous en avez besoin, allez-y doucement avant de vous immerger complètement dans votre propre pays. S’adapter à la vie dans son pays peut être tout un processus.

Profitez des études à l’étranger aux États-Unis !

Il y a d’innombrables choses à apprécier pendant vos études à l’étranger, et aux États-Unis, vous trouverez une abondance d’expériences culturelles qui peuvent changer votre vie. En vous préparant avant votre départ, vous réduirez le risque de problèmes inattendus pendant votre séjour.

À propos de Remitly

Remitly rend les transferts d’argent internationaux plus rapides, plus faciles, plus transparents et plus abordables. Plus de 3 millions de personnes dans le monde font confiance à notre application mobile fiable et facile à utiliser.

Visitez la page d’accueil ou téléchargez notre application pour en savoir plus.