Il va sans dire que la France est l’une des destinations touristiques les plus prisées du monde, avec des millions de personnes qui viennent chaque année pour déambuler sur les boulevards emblématiques parisiens, découvrir les hauts lieux de la gastronomie lyonnaise et se promener sur la côte pittoresque niçoise. Qu’en est-il si vous souhaitez travailler et vous installer dans le pays ?

Plusieurs aspects sont à prendre en compte, comme le lieu de vie et le choix de la banque. Si vous n’êtes pas citoyen de l’Union européenne/de l’Espace économique européen/de la Suisse, l’une des premières choses à faire est d’obtenir le bon visa. 

Visa de court séjour

Le visa de court séjour représente la première catégorie de visa, qui vous permet de résider en France pendant 90 jours. Toutefois, certains citoyens hors Union européenne/Espace économique européen/Suisse en sont exempts. C’est le cas, entre autres, des Australiens, des Canadiens et des Malaysiens qui comptent rester pendant cette durée. Vous trouverez ici la liste complète des pays exemptés. 

Veuillez noter que si vous êtes exempt ou non de visa de court séjour, vous aurez besoin d’un permis de travail si votre emploi ne fait pas partie des domaines suivants :

  • Événements sportifs, culturels, artistiques ou scientifiques
  • Conférences, séminaires ou salons
  • Production/distribution de spectacles et d’enregistrements cinématographiques ou audiovisuels
  • Activités d’enseignement aux côtés de professeurs français
  • Mannequinat et pose artistique
  • Audit/évaluation d’experts dans l’informatique, la gestion, la finance, les assurances, l’architecture et l’ingénierie

Dans les autres cas, votre employeur (ou futur employeur) devra demander un permis de travail avant que vous puissiez débuter vos démarches d’obtention de visa. Il transmettra à cet égard un formulaire officiel aux autorités françaises. Si le formulaire est accepté, le permis de travail sera joint à votre demande de visa.

Attention : il est impossible de prolonger un visa de court séjour. Une fois expiré, vous devrez quitter la France. Si vous souhaitez vous installer en France après la période de 90 jours, vous devez formuler une demande de visa de long séjour dans votre pays d’origine. 

Visa de long séjour

Un visa de long séjour vous permet de résider en France pendant plus de 90 jours. En effet, vous pourrez demander un titre de séjour prolongé après votre arrivée dans le pays. Contrairement au visa de court séjour, les ressortissants étrangers externes à l’UE/l’EEE/la Suisse sont tenus  de demander ce type de visa. Là encore, votre employeur (ou futur employeur) devra généralement demander un permis de travail en votre nom avant que vous ne commenciez le processus de demande. 

Si vous avez obtenu un visa de long séjour avec la mention « carte de séjour à solliciter », ou que vous demandez un titre de séjour, vous devez faire la demande d’un titre de séjour dans les deux mois suivant votre arrivée en France. À Paris, vous devez vous rendre à la préfecture de police. Dans le reste du pays, vous devrez faire la demande auprès de la préfecture correspondante. Contactez la préfecture au préalable pour connaître les documents requis 

Si vous avez obtenu un visa de long séjour valant un titre de séjour (VLS/TS), vous n’êtes pas obligé de faire la demande d’un titre de séjour lors de votre première année en France. Cependant, sachez que si vous bénéficiez d’un VLS-TS, vous devez vous enregistrer auprès de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) dans les trois mois suivant votre arrivée. Vous recevrez le formulaire d’enregistrement correspondant avec votre visa, bien qu’il soit peut-être plus facile pour vous de le faire en ligne ici.

Passeport talent

Il est également possible de faire la demande d’un passeport talent. Cette voie a été mise en place pour attirer les individus hautement qualifiés, pouvant avoir un impact durable sur le paysage entrepreneurial français, et vous permet de rester pendant une durée de quatre ans. 

Vous pouvez être éligible à un passeport talent selon votre situation. Voici des exemples :

  • Vous avez un contrat pour occuper un poste dans la recherche et le développement au sein d’une entreprise officiellement reconnue innovante, et votre salaire équivaut au moins au double du salaire minimum actuel en France
  • Vous êtes amené à travailler pour une entreprise française appartenant au même groupe que l’entreprise pour laquelle vous travaillez actuellement, et votre salaire est au moins 1,8 fois supérieur au salaire minimum actuel en France
  • Vous avez un diplôme au moins équivalent au master ainsi qu’une convention d’accueil souscrite avec un organisme de recherche public ou privé, ou un établissement d’enseignement supérieur 
  • Vous êtes un employé hautement qualifié avec un diplôme sanctionnant au moins trois années d’études supérieures et votre salaire sera au moins 1,5 fois supérieur au salaire de référence actuel décrété par le Ministre de l’immigration
  • Vous avez pour projet de créer une entreprise en France, vous avez un diplôme au moins équivalent au master ou cinq années d’expérience professionnelle de niveau comparable, et vous pouvez investir au moins 30 000 €
  • Vous êtes artiste et vous pouvez justifier que vous allez réaliser une œuvre littéraire ou artistique d’une durée supérieure ou égale à trois mois sur le territoire français

Faire une demande de visa

Vous pouvez initier le processus de demande de visa en ligne en créant un compte ici et en fournissant les détails requis. Vous devrez alors prendre rendez-vous pour compléter votre demande auprès de l’ambassade, du consulat ou du centre des demandes de visa français désigné dans votre pays d’origine. 

Lors du rendez-vous, vous devrez payer des frais d’administration (80 € pour les visas de courte durée, 99 € pour les visas de longue durée) et fournir les documents requis. En plus d’un passeport valide délivré au cours des dix dernières années, d’un acte de naissance et de photos de passeport, voici certains autres documents requis :

  • Attestation d’assurance-maladie qui vous couvre pendant la durée de votre séjour
  • Justificatif de domicile, comme un contrat de location ou un certificat spécial rempli par la personne qui vous héberge
  • Preuve que vous pouvez assumer le coût de la vie (équivalent aux allocations mensuelles de base versées aux boursiers étrangers en France)
  • Votre contrat de travail et le descriptif de votre poste
  • Justificatif de diplômes et autres qualifications pertinentes
  • Permis de travail obtenu par votre employeur en France (qui peut être directement envoyé à l’ambassade, le consulat, le centre des demandes par les autorités françaises)

Vous devrez fournir des copies de chaque document, y compris les pages d’identification du passeport, et montrer les originaux. Lors de votre rendez-vous, vos données biométriques (autrement dit votre photo et vos empreintes digitales) seront saisies. 

Prêt à effectuer des transferts ?

Si vous devez envoyer de l’argent à vos proches une fois que vous êtes installé en France, Remitly est là pour vous aider. Des millions de clients du monde entier nous font confiance pour effectuer des transferts d’argent internationaux rapides et sécurisés, alors rendez-vous sur notre page d’accueil ou téléchargez notre application pour essayer Remitly.

 

 

Cette publication est fournie à titre d'information générale uniquement et n'est pas destinée à couvrir tous les aspects des sujets qui y sont abordés. Cette publication ne remplace pas la recherche de conseils auprès d'un spécialiste ou d'un professionnel compétent. Le contenu de cette publication ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de Remitly ou de l'une de ses sociétés affiliées et ne doit pas être considéré comme tel. Bien que nous nous efforcions de maintenir nos publications à jour et exactes, nous ne pouvons pas déclarer, garantir ou assurer que le contenu est exact, complet ou à jour.