L’Aïd al-Adha : Qu’est cette fête et comment est-elle célébrée ?

La fête musulmane de l’Aïd al-Adha est connue en français sous le nom de « Jour du Sacrifice ». L‘Aïd al-Adha, également appelé Aïd ul-Adha, célèbre l’histoire biblique du prophète Ibrahim mis à l’épreuve par Dieu. Cette fête marque l’achèvement du pèlerinage annuel du Hajj à la ville de la Mecque en Arabie saoudite.

Si certaines des célébrations les plus importantes ont lieu en Arabie saoudite, l’Aïd al-Adha est célébré par les musulmans du monde entier. Des célébrations importantes ont lieu en Inde, au Pakistan, au Bangladesh, au Népal, au Sri Lanka, en Somalie, au Canada, au Royaume-Uni, en Indonésie et ailleurs.

Quand a lieu l’Aïd al-Adha ?

La fête du sacrifice est le deuxième jour saint de l’année musulmane. Elle tombe le 10e jour de Dhu al-Hijjah, qui est le 12e mois du calendrier lunaire islamique. Dans le calendrier grégorien, le jour de la fête a lieu en juin, juillet ou août.

La fête suit le jour d’Arafah, qui est un jour de jeûne et considéré comme le jour le plus saint de l’année islamique.

L’Aïd al-Adha 2021 a été célébré le 20 juillet. La pandémie de coronavirus a changé la nature de la fête cette année, notamment pour le pèlerinage du hajj lui-même. Seuls 60 000 Saoudiens ont été autorisés à effectuer ce pèlerinage en raison des craintes liées à la pandémie. Tous étaient masqués par mesure de sécurité.

Pourquoi l’Aïd al-Ahda est-il célébré ?

L’Aïd al-Adha trouve son origine dans des figures sacrées reconnues dans le christianisme, le judaïsme et l’islam : le prophète Abraham, ou Ibrahim, et ses fils.

Selon le Coran, Allah a ordonné à Ibrahim (Abraham) de sacrifier son fils aîné, Ismail, ou Ismaël, qui était le frère d’Isaac. Ibrahim y consentit avec un immense chagrin, mais Allah intervint au dernier moment pour sauver le garçon. Ensuite, Allah a demandé à Ibrahim de sacrifier un animal pour montrer sa foi.

C’est pourquoi les musulmans commémorent cette histoire en sacrifiant des chèvres, des moutons, des vaches ou des chameaux.

Le Coran raconte également qu’alors qu’Ibrahim s’efforçait d’exécuter les ordres d’Allah, Satan lui rendit visite et tenta de contrecarrer la foi du prophète en Dieu. Ibrahim est cependant resté fidèle et a jeté des pierres à Satan pour le chasser.

Les musulmans reconstituent symboliquement l’incident pendant le pèlerinage du Hajj, lorsqu’ils atteignent la ville de Mina, juste à l’extérieur de la ville de La Mecque. Là, ils s’arrêtent et jettent des pierres sur les piliers marquant l’endroit où Satan se tenait lors de sa rencontre avec Ibrahim.

Quels sont les rituels de l’Aïd al-Adha ?

Le premier jour de la fête, les participants récitent des prières spéciales de l’Aïd, appelées « Salat al-Aïd ». Elles sont suivies d’un « khutbah », qui est un sermon spécial. Une fois les prières et le sermon terminés, c’est le moment du sacrifice d’animaux, appelé Qurbani. Dans certaines régions, des marchés aux bestiaux spéciaux apparaissent pendant le festival pour répondre à la forte demande.

Une fois l’animal sacrifié, sa viande est distribuée à trois groupes : la famille immédiate de la personne qui a fait le sacrifice, sa famille élargie et ses amis, et les personnes dans le besoin.

La générosité est si importante dans l’islam que chaque membre d’une famille musulmane doit partager une portion de viande provenant du sacrifice.

Chaque animal représente un nombre différent de portions. Par exemple, une chèvre représente une portion de viande. Une vache ou un chameau compte pour sept portions. Si un individu peut choisir de sacrifier une chèvre et de partager cette portion de nourriture, une grande famille peut préférer sacrifier une vache et donner sept portions, une pour chaque membre.

Il est important que les animaux sacrifiés pendant le festival soient tournés vers la Mecque lorsqu’ils meurent. Il est également important qu’ils ressentent le moins de douleur possible et ne souffrent pas. Le sacrifice est effectué par le chef de famille ou une personne d’autorité dans la communauté.

Certains musulmans, au lieu de sacrifier un animal, font don de la valeur monétaire équivalente d’un animal à une œuvre de charité. Les organisations caritatives qui reçoivent ces dons utilisent les fonds pour acheter et sacrifier des animaux dont elles distribuent la viande aux pauvres.

Comment l’Aïd al-Adha est-il célébré ?

Une fois que les animaux sont dépecés, ils sont préparés en un certain nombre de plats. Le sacrifice est censé être le premier repas que l’on mange le jour de l’Aïd al-Adha, ce qui signifie que les heures de repas varient d’un foyer à l’autre.

Il est de coutume de rendre visite aux amis et à la famille pendant cette période et de partager la nourriture ensemble. Les gens se saluent en disant « Eid Mubarak », qui se traduit par « Bonne fête de l’Aïd » en arabe.

En Turquie, on peut préparer la soupe « kelle paça« , un plat traditionnel épicé préparé avec la tête et les os de l’animal. Les musulmans indiens font souvent mijoter un mélange de viande de mouton et de riz, appelé « mutton biryani ». De nombreux habitants du Moyen-Orient apprécient le « haleem », qui est un ragoût de mouton et de céréales. Les brochettes et les différents types de curry sont également un élément essentiel de la fête, tout comme les desserts à base de riz sucré.

Les membres les plus âgés de la famille ont généralement des cadeaux pour les enfants de leur foyer pour marquer l’occasion. La tradition veut que l’on donne de l’argent, mais d’autres articles comme des livres ou des jouets sont également échangés.

À propos de Remitly

Vous envoyez de l’argent chez vous pour l’Aïd al-Adha ou d’autres célébrations ?

Remitly rend les transferts d’argent internationaux plus rapides, plus faciles, plus transparents et plus abordables. Plus de 5 millions de personnes dans le monde font confiance à notre application mobile fiable et facile à utiliser. Visitez la page d’accueil ou téléchargez notre application pour en savoir plus.

En savoir plus

L’Aïd al-Fitr est une fête islamique qui marque la fin du Ramadan. Vous pouvez en savoir plus sur la façon dont les musulmans célèbrent l’Aïd al-Fitr ici et ici.