Déménager en Thaïlande : le guide de l’expatrié

Au cours des dernières décennies, les taux de natalité ont chuté de façon spectaculaire en Thaïlande, tombant si bas que de nombreux experts pensent que le pays risque de connaître des pénuries de main-d’œuvre1dans les années à venir. Cette révélation a fait de la Thaïlande un lieu d’accueil pour les immigrants du monde entier.

La plupart des personnes qui immigrent en Thaïlande viennent d’autres pays asiatiques comme le Myanmar, le Laos, le Cambodge, la Chine et le Népal2, mais les Nord-Américains choisissent également de s’installer dans le pays. En fait, Fortune a classé la Thaïlande comme étant le 8ème meilleur endroit au monde pour les expatriés nord-américains où s’installer tout en travaillant à distance de chez soi.

Si vous envisagez de déménager en Thaïlande, ce guide vous expliquera ce que vous devez savoir sur les conditions requises pour déménager et à quoi peut ressembler la vie dans le pays.

Déménager en Thaïlande

Un bref aperçu de la Thaïlande

Située en Asie du Sud-Est, la Thaïlande est bordée par le Myanmar et la mer d’Andaman au nord et à l’ouest, le Laos et le Cambodge à l’est, et le golfe de Thaïlande et la Malaisie au sud.

  • Superficie : 513,120 km2  (198,117 miles carrés )
  • Capitale : Bangkok
  • Principales villes : Samut Prakan, Mueang Nonthaburi et Udon Thani (les zones urbaines abritent 49,9% de la population)
  • Population : environ 70 millions d’habitants
  • Population née à l’étranger : 4 % du total
  • Langue officielle : thaï
  • Démographie : 75 % thaï ethnique, 14 % chinois thaï, 3 % malais

Certaines personnes en Thaïlande ne parlent que le thaï et/ou une autre langue d’Asie du Sud-Est, comme le malais ou le birman. Cela dit, de nombreuses personnes ayant des revenus élevés en Thaïlande parlent l’anglais comme seconde langue, en particulier dans les régions où le tourisme ou les affaires internationales sont importants.

Un citoyen américain ou canadien peut-il déménager en Thaïlande ?

Les citoyens américains et canadiens qui remplissent certaines conditions et passent par les voies d’immigration appropriées peuvent s’installer en Thaïlande.

Quelles sont les conditions nécessaires pour déménager en Thaïlande ?

Normalement, le visa non-immigrant pour la Thaïlande est valable 90 jours. Avant l’expiration du visa, vous devrez vous rendre dans un bureau d’immigration thaïlandais pour demander sa prolongation. La plupart des Nord-Américains qui s’installent en Thaïlande entrent dans le pays en tant que touristes ou avec un visa de non-immigrant.

Les citoyens canadiens et américains n’ont pas besoin de visa pour entrer en Thaïlande en tant que touriste. Pour entrer dans le pays en tant que touriste, vous aurez besoin d’un passeport issu par votre pays d’origine valable au moins pour la durée de votre séjour. Vous pouvez rester en Thaïlande jusqu’à 30 jours en tant que touriste.

Si vous entrez dans le pays en tant que touriste et que vous souhaitez rester plus longtemps dans le pays, vous devrez généralement remplir l’une des conditions requises pour un visa de non-immigrant, notamment :

  • Investisseur : les personnes qui réalisent des investissements importants dans des sociétés, des fonds ou des biens immobiliers thaïlandais peuvent être éligibles pour un visa de non-immigrant au cas par cas. Vous devrez présenter une preuve de l’investissement sous la forme de relevé de compte ou d’un acte.
  • Travailleur ou entrepreneur : si vous avez reçu une offre d’emploi d’une entreprise en Thaïlande qui est légalement autorisée à embaucher des immigrants, vous pouvez prétendre à un visa. Vous devrez présenter une preuve d’emploi, comme un contrat ou une offre d’emploi de votre employeur.
  • Expert : si vous détenez au moins un baccalauréat dans un domaine en demande comme les sciences, la santé ou l’ingénierie, vous pouvez être admissible à un visa de non-immigrant en Thaïlande. Vous devrez généralement fournir votre CV et une preuve de votre diplôme.
  • Relation familiale : si vous avez épousé un citoyen thaïlandais, êtes l’enfant ou le parent d’un citoyen thaïlandais, ou le conjoint, le parent ou l’enfant d’une personne qui a obtenu un visa pour vivre en Thaïlande, vous pouvez généralement prétendre à un visa en prouvant la relation.
  • Retraité : les personnes de plus de 50 ans qui perçoivent un revenu régulier provenant d’une pension peuvent prétendre à un visa de non-immigrant. Vous devrez normalement présenter une preuve de revenu en fournissant des relevés bancaires notariés. Une lettre de votre administrateur de pension ou d’un organisme gouvernemental qui vous verse un revenu régulier peut également être nécessaire.

Comment obtenir un visa pour s’installer en Thaïlande ?

Pour obtenir un visa pour déménager en Thaïlande, vous devrez vous rendre dans une ambassade ou un consulat de Thaïlande aux États-Unis ou au Canada.

Lorsque vous prendrez rendez-vous, le responsable vous indiquera les documents que vous devrez apporter avec vous. Au moment de votre rendez-vous, vous devrez payer des frais pour le visa non-immigrant. En août 2022, les frais étaient d’un montant de 80 $ pour un visa à entrée unique ou de 200 $ pour un visa à entrées multiples.

Dans la plupart des cas, l’ambassade ou le consulat thaïlandais traitera la demande de visa en 15 jours ou moins.

La Thaïlande propose-t-elle des visas de nomades numériques ?

Le visa de nomades numériques permet aux personnes de s’installer temporairement dans un nouveau pays tout en travaillant à distance pour un employeur dans leur pays d’origine. La Thaïlande a annoncé un nouveau programme de visa de travail à distance d’une durée d’un an avec un faible taux d’imposition en août 2022.

Le programme devrait commencer à l’automne 2022. Contactez une ambassade ou un consulat thaïlandais pour obtenir plus d’informations à propos du programme.

Pouvez-vous vivre en Thaïlande de façon permanente ?

Après la période initiale de 90 jours, la plupart des visas non-immigrants sont renouvelés pour une durée d’1 an et doivent ensuite être renouvelés chaque année. Une fois que vous avez résidé en Thaïlande pendant au moins trois ans sans interruption avec un visa de non-résident, vous pouvez demander la résidence permanente auprès d’un bureau d’immigration thaïlandais.

De combien d’argent avez-vous besoin pour déménager en Thaïlande ?

Le coût du vol ou du déplacement en voiture vers la Thaïlande dépend du point de départ de votre voyage. Si vous prévoyez de prendre l’avion, essayez d’éviter la haute saison touristique qui s’étend de novembre à mars pour obtenir les meilleures offres sur les tarifs aériens. Si vous vous déplacez en voiture, tenez compte du coût de l’essence, de la nourriture et de l’hébergement pendant votre voyage. Il faut aussi prévoir des frais aux différentes frontières.

Les entreprises de déménagement international facturent le coût de l’expédition par conteneur, qui comprend les frais d’inspection et de douane. En conséquence, le coût peut atteindre des milliers de dollars.

Les forums d’expatriés comme ExpatExchange vous offriront des informations à jour sur le coût du déménagement, ainsi que des recommandations. En général, le montant que vous paierez dépendra de la distance parcourue ainsi que du poids total et de la taille de ce qui doit être déplacé.

Une fois arrivé dans le pays, tenez compte du coût de l’hébergement initial dans un hôtel ou une auberge de jeunesse alors que vous recherchez une résidence.

Quel montant de revenus mensuels avez-vous besoin pour vivre en Thaïlande ?

Le montant du revenu mensuel nécessaire pour bien vivre en Thaïlande dépend de l’endroit où vous vivez. Les centres urbains ont tendance à coûter plus cher que les banlieues et les zones rurales. Dans la capitale Bangkok, une famille de quatre personnes dépense en moyenne environ 2 200 USD par mois sans compter le loyer, qui à son tour représente en moyenne environ 2 078 USD pour un appartement composé de trois chambres dans le centre-ville.

Pour une personne seule, les frais de subsistance mensuels moyens en Thaïlande s’élèvent à environ 600 USD. Le prix moyen pour louer un appartement d’une chambre dans le centre-ville est d’environ 550 USD.

Le baht thaïlandais est l’unité monétaire utilisée en Thaïlande. En août 2022, un baht valait environ 0,028 dollar américain.

Quel type de gouvernement la Thaïlande dispose-t-elle ?

La Thaïlande est une monarchie constitutionnelle, un système de gouvernement où un monarque gouverne le pays conformément aux principes établis par une constitution. Maha Vajiralongkorn est le roi de Thaïlande et le chef de l’État du pays. Le Premier ministre du pays est le principal conseiller du roi. Le monarque élit le premier ministre pour un mandat de 4 ans. Les juges sont élus par le monarque et restent en fonction jusqu’à leur révocation.

La branche législative de la Thaïlande adopte des amendements constitutionnels et des lois. Le parlement est composé de deux chambres : le Sénat (Wuthisapha) et la Chambre des représentants (Sapha Phuthaen Ratsadon). Soixante-dix-sept membres du Sénat sont élus par le peuple au scrutin majoritaire, et les 73 membres restants sont nommés par des juges et des organes gouvernementaux. À la Chambre des représentants, 375 représentants sont élus au scrutin majoritaire et les 125 membres restants sont élus selon un système de représentation. Tous les législateurs ont un mandat de 4 ans.

Y a-t-il une ambassade des États-Unis en Thaïlande ?

Les États-Unis et le Canada disposent d’ambassades à Bangkok et des consulats à Chiang Mai. Les Canadiens peuvent également demander de l’aide au bureau du consulat général d’Australie à Phuket.

La Thaïlande est-elle un endroit agréable pour les expatriés nord-américains ?

U.S. News and World Report a classé la Thaïlande au 28ème rang des meilleurs pays où vivre. De nombreuses possibilités de loisirs et de travail et un bon niveau de vie font du pays un endroit attrayant pour les expatriés nord-américains.

Est-il sûr de vivre en Thaïlande ?

Le département d’État américain conseille de faire preuve de précautions de sécurité normales lorsque vous voyagez dans la plupart des régions de Thaïlande, étant donné que les taux de criminalité ne sont pas particulièrement élevés. Cependant, les troubles civils dans les provinces de Yala, Pattani, Narathiwat et Songkhla se couronnent régulièrement par des violences. Les expatriés nord-américains dans ces régions pourraient être accidentellement blessés ou tués dans des accrochages.

Quel est le coût de la vie en Thaïlande ?

Généralement, le coût de la vie en Thaïlande est inférieur à celui des États-Unis et du Canada. Comparé à New York, Bangkok est environ 52 % moins chère et les loyers dans la capitale thaïlandaise sont inférieurs de plus du deux tiers du montant. Les prix à la consommation sont également inférieurs d’environ 37 % à Bangkok par rapport à Vancouver et les loyers sont environ 46 % moins chers.

À quoi ressemble le système éducatif en Thaïlande ?

La Thaïlande a un système éducatif plus solide que la plupart des pays qui partagent ses frontières. Elle est classée au 46ème rang en matière d’éducation selon la liste U.S. News and World Report des meilleurs pays en matière d’éducation.

Cependant, les élèves des écoles publiques thaïlandaises obtiennent des résultats globalement inférieurs aux épreuves de lecture, de mathématiques et de sciences par rapport aux autres pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cela est principalement dû à une grande disparité des performances en fonction du milieu socio-économique. Les étudiants thaïlandais issus de familles à faible revenu obtiennent généralement des résultats bien inférieurs à ceux de leurs pairs issus de milieux plus favorisés.

En Thaïlande, l’école maternelle publique et privée est disponible pour les enfants âgés de 3 à 6 ans, mais n’est pas obligatoire. L’école primaire obligatoire ou prathom commence à l’âge de six ans et dure six ans. Après avoir reçu leur enseignement primaire, les élèves des écoles publiques suivent trois années d’enseignement secondaire inférieur. Ces niveaux sont obligatoires et offerts gratuitement à tous les enfants en Thaïlande.

L’école secondaire supérieure comprend trois années d’études supplémentaires. Cette étape n’est pas obligatoire et n’est pas gratuite pour tous les élèves. Les personnes issues de milieux à faible revenu peuvent continuer à recevoir une éducation gratuite, mais celles qui ont plus de moyens financiers doivent souvent payer une partie des frais de scolarité dans l’enseignement secondaire supérieur.

De nombreux expatriés choisissent d’éduquer leurs enfants dans des écoles privées. Les écoles internationales qui dispensent un enseignement en anglais sont particulièrement populaires. Les régions qui ont de fortes concentrations d’expatriés nord-américains abritent généralement au moins une école internationale. Vous pouvez consulter la base de données des écoles internationales pour en trouver dans des villes spécifiques.

La Thaïlande compte plus de 100 écoles postsecondaires. Voici certains des établissements d’enseignement supérieur et d’universités les plus grands et les plus connus du pays comprennent:

Déménager en Thaïlande

À quoi ressemble le système de santé en Thaïlande ?

La Thaïlande possède un système de santé robuste qui se classe plus haut dans l’indice des soins de santé du magazine CEOWORLD que le Canada et les États-Unis, se classant à la 13ème place contre respectivement la 23ème et 30ème place. Au cours des années 1960 et 1970, la Thaïlande a fait des investissements massifs dans l’amélioration des soins de santé et l’augmentation des taux d’espérance de vie du pays.

En 2002, le pays a fourni une couverture maladie universelle à tous les résidents de Thaïlande. Environ 76 % de la population bénéficie des soins de santé grâce à ce système. Le régime de sécurité sociale (SSS) couvre les 16 % de résidents thaïlandais qui travaillent pour des employeurs privés et n’ont pas d’enfants, et le régime de prestations médicales des fonctionnaires (CSMBS) est chargé de couvrir les employés du gouvernement et les personnes à leur charge.

Le système de santé public en Thaïlande comprend 1 000 hôpitaux. Bien que la norme de soins soit bonne, les temps d’attente sont souvent longs et il se peut que des traitements et des procédures médicales plus novateurs ne soient pas disponibles dans les établissements de santé publics. En conséquence, certaines personnes préfèrent aller dans des hôpitaux privés, situés à Bangkok et dans d’autres grandes villes.

Les expatriés nord-américains peuvent bénéficier de la couverture de SSS s’ils travaillent légalement en Thaïlande. Les résidents permanents peuvent bénéficier d’une couverture par le biais de la couverture maladie universelle s’ils ne sont pas éligibles pour une couverture de SSS. Cependant, même sans couverture, vous pouvez toujours vous rendre dans un hôpital public pour des soins si nécessaire. Vous devrez payer les services de votre poche, mais le coût est généralement inférieur aux frais des hôpitaux privés en Thaïlande et bien inférieur à ce que vous pouvez imaginer payer pour des soins aux États-Unis.

Quel est le climat / la météo en Thaïlande ?

La Thaïlande a un climat tropical avec une saison de mousson qui commence en mai et dure jusqu’en octobre. Dans toute la Thaïlande, les précipitations annuelles moyennes se situent entre 1 200 et 4 500 mm (47 et 178’’) avec plus de pluie du côté exposé au vent. Le risque de violentes tempêtes en Thaïlande est élevé et le pays s’est classé au 9ème rang sur la liste de l’indice mondial des risques climatiques des pays les plus touchés par les intempéries en termes de vies perdues et de biens endommagés entre 2000 et 2019.

D’octobre à février, les conditions sont généralement plus froides et plus sèches dans une grande partie du pays. Dans le nord de la Thaïlande, la température annuelle moyenne est de 26,3 °C (79,3 °F), tandis que les zones côtières et le sud ont une température annuelle moyenne de 27,5 °C (81,5 °F).

Quelle est la qualité de vie en Thaïlande ?

L’inégalité économique est élevée en Thaïlande, ce qui fait que la qualité de vie varie considérablement en fonction du statut socio-économique. Dans l’ensemble, la Thaïlande s’est classée 61ème sur l’indice mondial du bonheur en 2022. Il s’agit d’un classement plus élevé que les pays limitrophes de la Thaïlande, mais inférieur à celui du Canada au 15ème rang et des États-Unis au 16ème rang. Les expatriés nord-américains sont susceptibles de bénéficier d’un niveau de vie plus élevé que de nombreux Thaïlandais.

Puis-je obtenir un permis de conduire en Thaïlande ?

Les expatriés peuvent choisir de conduire en Thaïlande. Pour ce faire, vous devrez obtenir un permis de conduire thaïlandais. La première étape consiste à se rendre dans une ambassade ou un consulat américain ou canadien pour faire valider votre permis de conduire.

Lors de votre rendez-vous, vous pouvez obtenir de l’aide pour trouver le bureau des transports terrestres le plus proche de votre lieu de résidence. Vous devrez vous rendre au bureau en question avec votre permis de conduire actuel, l’affidavit de l’ambassade ou du consulat des États-Unis ou du Canada, votre passeport et un rapport médical rempli par un hôpital ou une clinique thaïlandaise. Dans certaines provinces, vous devrez peut-être également passer un examen de conduite. Normalement, des frais pour un transfert de permis de conduire d’un montant de 205 bahts (environ 6 $) devront être payés.

Les transports en commun sont également facilement accessibles dans de nombreuses grandes villes de Thaïlande. À Bangkok, vous pouvez prendre le BTS Skytrain, le métro MRT et les bateaux-taxis fluviaux. Il y a aussi des bus, mais ils peuvent être difficiles de se déplacer en bus si vous ne parlez pas thaï. Vous pouvez également voyager en taxi, mais assurez-vous que votre chauffeur utilise le compteur sachant que la surcharge des touristes et des expatriés est courante. Les trains représentent également une bonne option lorsque vous voyagez entre différentes villes.

Est-il facile pour les Américains et les Canadiens de trouver un emploi en Thaïlande ?

Le chômage est très faible en Thaïlande. Au cours du premier trimestre 2022, le taux de chômage n’était que d’1,53 %. Des travailleurs sont demandés dans de nombreuses industries, il est donc relativement facile de trouver des entreprises qui cherchent à embaucher des immigrants. Les expatriés peuvent améliorer leurs chances de trouver un emploi en apprenant à parler thaï.

Quelles sont les activités à faire en Thaïlande ? Explorez votre nouveau pays d’accueil

La taille et l’emplacement de la Thaïlande bordée par deux mers lui permet de bénéficier d’environ 3 219 km (2 000 milles) de côtes, et le pays est bien connu pour ses plages. Certaines des plus populaires incluent :

  • La plage de Bang Tao à Phuket
  • La plage de la Liberté à Patong
  • La plage de Lamai à Koh Samui
  • La plage de la grotte de PhraNang à Ao Nang
  • La plage de sable blanc à Khao Lak
  • Koh Nang Yuan à Koh Tao
  • La plage Bottle Beach à Ko Pha-Ngan

Les autres attractions touristiques populaires du pays comprennent :

La culture thaïlandaise : ce qu’il faut savoir

Avant de vous installer en Thaïlande, familiarisez-vous avec certaines des coutumes et traditions culturelles du pays. Toutes ces traditions ne sont pas pratiquées de la même manière par tous les citoyens thaïlandais, et en cas de doute, consultez un ami ou un collègue thaïlandais pour obtenir plus d’informations.

  • Les jours fériés : voici certains jours fériés importants en Thaïlande :
    • la célébration du Nouvel An Songkran
    • la Journée des enfants (deuxième samedi de janvier)
    • le Nouvel An lunaire, Chakri Day (6 avril)
    • le Jour du couronnement (4 mai)
    • le Jour de Chulalongkorn (23 octobre)
    • le Jour de la Constitution (10 décembre)
    • les fêtes bouddhistes de Makha Bucha, Visakha Bucha, Asanha Bucha et Khao Phansa
  • Le Wai : le wai est une salutation coutumière et un signe de respect réalisé en plaçant vos mains en position de prière sur votre poitrine et en inclinant doucement la tête. Normalement, les personnes de statut socio-économique inférieur ou d’autorité réalisent le wai en premier. L’autre personne n’a pas à rendre la pareille.
  • Les mains et têtes : en Thaïlande, il est généralement considéré comme impoli de toucher les mains ou la tête de quelqu’un ou de passer quelque chose par-dessus la tête de quelqu’un.
  • Les pieds : généralement, montrer la plante de ses pieds à quelqu’un est impoli, tout comme avoir les pieds plus hauts que la tête de quelqu’un ou pointer les pieds dans sa direction. Vous devriez également enlever vos chaussures avant d’entrer à l’intérieur dans la plupart des endroits.
  • Le calme : Il est considéré comme de mauvaises manières de perdre son sang-froid en public en Thaïlande. Même lors de situations tendues ou de conflits, les gens sont censés hocher la tête, sourire et être patients.
  • L’hymne national : à 8h et 18h, la plupart des travaux et des activités s’arrêtent pour le chant de l’hymne national.
  • Le respect de la royauté : en Thaïlande, parler de manière irrespectueuse de la famille royale thaïlandaise ou profaner son image est une infraction pénale. De plus, étant donné que les photos de la famille royale apparaissent sur l’argent, vous devez manipuler les billets avec soin.
  • Les couleurs : évitez de porter du jaune les lundis du mois de juillet car cela est irrespectueux envers la famille royale. Vous remarquerez peut-être également que les Thaïlandais portent certaines couleurs certains jours en raison des associations bouddhistes entre les dieux et les différentes nuances. En tant qu’étranger, vous n’êtes normalement pas censé suivre cette coutume en dehors du fait d’éviter le jaune.
  • Le comportement approprié dans les temples : si vous visitez un wat, les hommes doivent porter des chemises à col et des pantalons longs ; les femmes doivent porter des jupes longues et se couvrir les bras. Parlez doucement, évitez de pointer du doigt quoi que ce soit et n’utilisez pas votre téléphone pour des appels ou des SMS. Aussi, ne pointez jamais vos pieds vers une image de Bouddha lorsque vous êtes assis.
  • La nourriture : Lorsque vous mangez, il est déconseillé de mélanger vos aliments et vous devez toujours manger des fruits à la fin du repas.
  • La chasse d’eau manuelle : en dehors des grandes villes, vous rencontrerez probablement des toilettes à la turque et des toilettes à chasse d’eau manuelle. Pour les utiliser, vous devez récupérer l’eau d’un bassin à proximité et la verser. Au lieu de papier toilette, vous verrez généralement des dispositifs de rinçage en forme de tuyau appelés pistolets de toilette pour le rinçage.

Où sont les meilleurs endroits pour vivre en Thaïlande ?

Les meilleurs endroits où vivre en Thaïlande dépendent de votre âge, statut familial, si vous avez des enfants ou pas, votre style de vie et vos préférences.

Pour les retraités

Hua Hin est l’un des endroits les plus populaires pour les retraités. La région offre des vues pittoresques et, étant donné qu’il s’agit d’une région convoitée par les expatriés, elle propose de nombreuses options de vie modernes et des établissements tels que des magasins, des restaurants et des entreprises de services.

Pour ceux qui préfèrent vivre dans une grande ville, Phuket est une excellente option pour les retraités. La région compte de nombreuses plages et abrite une importante population d’expatriés anglophones. Bien que le coût de la vie soit plus élevé, il existe de nombreuses activités culturelles et récréatives et de bons hôpitaux privés dans la région.

Pour les familles

Chiang Mai est une destination populaire pour les familles américaines et canadiennes. Les températures ont tendance à être plus fraîches dans la région et il existe de nombreux sites culturels et éducatifs à visiter. En outre, il existe des écoles internationales et des hôpitaux privés.

Bangkok peut également être un endroit attrayant pour les familles sachant qu’il y existe le plus d’écoles internationales et d’opportunités d’emploi. Il existe de nombreuses activités adaptées aux enfants et une abondance de restaurants et d’entreprises de services. Ekkamai est un bon quartier de classe moyenne pour les expatriés, tandis que Thong Lo propose des logements plus luxueux pour les familles aisées.

Pour les jeunes célibataires

Pattaya est un choix populaire pour les jeunes célibataires des États-Unis et du Canada. La ville balnéaire n’est pas loin des emplois à Bangkok, et la région a une vie nocturne en plein essor. Il existe également de nombreux centres commerciaux dans la région.

La capitale offre également des tonnes de choses à faire après le coucher du soleil. On Nut est un quartier populaire pour les jeunes expatriés en raison du coût de la vie plus bas et d’un accès facile au centre-ville. Les jeunes adultes qui travaillent à distance peuvent même trouver ici des bureaux de coworking à louer à bas prix.

Comment trouver un logement en Thaïlande ?

Certaines personnes choisissent de louer un AirBnB à long terme lors de leur arrivée en Thaïlande, afin d’avoir un endroit où séjourner tout en recherchant une maison plus permanente.

Si vous préférez déménager directement dans une nouvelle maison ou un nouvel appartement, envisagez de collaborer avec un agent immobilier en Thaïlande. Vous pouvez également rechercher des propriétés sur des sites comme Realtor.com International. Les groupes Facebook, les groupes WhatsApp et autres forums d’expatriés peuvent représenter une riche source d’informations pour trouver un logement.

Comment ouvrir un compte bancaire en Thaïlande ?

Pour que votre employeur ou vos proches puissent vous envoyer de l’argent en Thaïlande ou pour effectuer des achats dans le pays, vous devez avoir un compte bancaire thaïlandais. Bien que vous puissiez retirer de l’argent à un guichet automatique avec la carte de débit de votre pays d’origine, vous aurez besoin de la commodité qu’offre les services bancaires locaux pour votre résidence permanente. Le baht thaïlandais est la monnaie nationale de la Thaïlande. Vous devrez transférer des dollars américains en bahts pour acheter des articles dans le pays.

Le Corporate Finance Institute nomme les banques suivantes parmi les meilleures institutions financières de la Thaïlande :

Remitly est une application fiable permettant de transférer de l’argent entre les comptes de votre pays d’origine et votre banque thaï. Avec les transferts d’argent internationaux, vos dollars américains se transformeront automatiquement en bahts que vous pourrez utiliser électroniquement ou retirer à un guichet automatique.