Le guide de la devise des Philippines : historique, taux de change et transferts

Avez-vous besoin d’envoyer ou d’échanger des pesos philippins ?

Peut-être envisagez-vous de voyager prochainement en Asie du Sud-Est et souhaitez-vous avoir de l’argent local à votre arrivée. Ou peut-être avez-vous besoin d’envoyer de l’argent à vos parents ou amis. Quelle que soit votre situation, il existe de nombreuses façons d’acheter des pesos philippins ou d’effectuer un virement d’argent vers l’étranger.

Mais la devise des Philippines est bien plus que de la monnaie locale : elle fait également partie de l’histoire du pays.

Poursuivez la lecture de cet article pour obtenir plus d’informations concernant la devise des philippines, y compris son histoire, quelques faits intéressants et comment obtenir les meilleurs taux de peso philippin.

Introduction à la monnaie des Philippines : le peso

Imprimé par la Banque centrale des Philippines, ou Bangko Sentral ng Pilipinas, le peso philippin, localement appelé le piso en tagalog, fait office de monnaie nationale des Philippines. Un peso est divisé en 100 sentimos, similaire à un dollar américain (USD) divisé en 100 cents.

Si la monnaie philippine vous semble peu familière, voici quelques brèves informations à propos du peso :

  • Code de la monnaie : PHP
  • Symbole : ₱
  • Valeur unitaire des pièces de monnaie : 1, 2, 5, 10, 25
  • Billets de banque : 5, 10, 20, 50, 100, 200, 500, 1,000

Historique du peso philippin

Au même titre que le dollar des États-Unis et plusieurs monnaies d’Amérique latine, la monnaie philippine actuelle tire son origine du peso espagnol. Néanmoins, avant l’introduction du peso par les Espagnols, les communautés philippines utilisaient des pièces d’or, une monnaie appelée salapi, ou le rupya, des pièces d’argent originaires d’Inde et d’Indonésie.

Même après que le peso espagnol soit devenu la principale monnaie en 1565, les habitants de l’île ont continué à utiliser le salapi, que les Espagnols considéraient comme une pièce valant un demi-peso. En dépit de plusieurs modifications, le peso espagnol est resté une monnaie courante aux Philippines jusqu’au début des années 1900.

Mais tout a changé en 1898, lorsque les Philippines obtinrent leur indépendante de l’Espagne. À cette époque, le nouveau gouvernement a introduit la pièce de centavo, qui allait devenir une subdivision du peso.

Tandis que la pièce de centavo est utilisée aujourd’hui comme sentimo, elle a temporairement cessé d’être utilisée pendant la période coloniale américaine.

Mais au terme de deux guerres mondiales et de l’occupation japonaise, les Philippines ont regagné leur indépendance en 1946. La Banque centrale des Philippines, aujourd’hui appelée Bangko Sentral ng Pilipinas, a été fondée en 1949 et a pris la responsabilité de créer et d’imprimer une nouvelle monnaie philippine : le peso actuel.

Explication du taux de change du peso philippin

Au moment de l’écriture de cet article, en mai 2022, 1 USD équivaut à environ 52 PHP. Au cours des 180 derniers jours, selon les graphiques de taux historiques d’OANDA, le taux de change a oscillé entre 1:49 et 1:52.

Pourquoi existe-t-il un tel écart entre ces deux monnaies ? Cet écart trouve son explication en raison des différences entre le gouvernement et l’économie des États-Unis et des Philippines.

La valeur marchande d’une monnaie peut être affectée par plusieurs facteurs, notamment :

  • Les relations commerciales,
  • La croissance économique,
  • La stabilité et la liberté du gouvernement,
  • La demande de la devise.

Le dollar américain étant généralement plus stable et plus sollicité que le peso philippin, sa valeur tend à être plus élevée sur le marché mondial des devises.

Cependant, tel n’est pas le cas pour le peso sur tous les marchés. La différence est nettement moindre entre d’autres paires de devises courantes, comme le ringgit malaisien (1 ringgit équivaut à environ 12 PHP) et le riyal saoudien (1 riyal équivaut à près de 14 PHP) au moment de l’écriture de cet article.

Si vous souhaitez échanger vos pesos philippins contre des rupiahs indonésiennes (IDR), vous bénéficierez d’un meilleur taux, 1 PHP valant environ 277 IDR au moment de l’écriture de cet article.

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des taux de conversion actuels entre d’autres devises mondiales et le peso :

  • 1 franc suisse (CHF) = 53 pesos
  • 1 livre sterling (GBP) = 65 pesos
  • 1 dollar australien (AUD) = 37 pesos
  • 1 dollar de Hong Kong (HKD) = 7 pesos
  • 1 dirham des Émirats arabes unis (AED) = 14 pesos
  • 1 yen japonais (JPY) = 0,5 peso

5 faits que vous ne connaissez probablement pas à propos du peso philippin

Le peso a connu une longue et riche histoire aux Philippines. Après quasiment 500 ans de circulation, il existe tellement de faits intéressants à propos de la monnaie philippine. Voici cinq des principaux faits.

1. La monnaie philippine vient de vient de l’espagnol « morceau de huit ».

Le peso est issu du dollar espagnol ou « Morceau de huit », une pièce de monnaie en argent.

Le « Morceau de huit » espagnol se présentait en pièces d’1⁄2, 1, 2, 4 et 8 et était reconnu dans le monde entier.

2. Les pesos philippins étaient auparavant liés à l’or et au dollar américain.

Lorsque les États-Unis contrôlaient encore les Philippines, ils ont adopté le Philippine Coinage Act de 1903. Cette loi liait la valeur du peso à une pièce d’or, qui valait la moitié d’un dollar américain.

Après leur indépendance en 1946, les Philippines ont abandonné cette norme.

3. Il y avait autrefois une sous-division du peso philippin appelé Culion.

En 1906, le gouvernement de l’île a émis des pesos séparés pour ceux qui souffraient de la lèpre dans la colonie de Culion.

À l’époque, on croyait à tort que la lèpre pouvait être transmise par l’échange d’argent. Bien qu’imprimée à Manille, la circulation de la monnaie Culion était interdite en dehors de la colonie par crainte de la propagation de la maladie.

4. Pendant la Seconde Guerre mondiale, des pesos spéciaux ont été imprimés pour ébranler l’occupation japonaise.

Connue sous le nom de « pesos de guérilla », cette monnaie était utilisée par le gouvernement local au mépris des occupants japonais, qui tentaient de faire circuler leur propre version du peso. D’ailleurs, jusqu’en 1944, il était illégal de posséder ou d’utiliser des pesos de guérilla.

5. Une erreur en 2005 a créé des billets en pesos rares pour le bonheur des collectionneurs

Environ 78 millions de billets de 100 pesos imprimés au début des années 2000 comportaient une erreur typographique majeure : le nom de famille de la présidente Gloria Macapagal Arroyo était mal orthographié. Son nom était écrit « Arrovo ».

Seuls deux millions de ces billets ont été mis en circulation. Ils sont considérés comme étant rares et font le bonheur des collectionneurs d’argent.

Conversion de différentes devises en peso philippin

Envisagez-vous de visiter les Philippines ? Consultez les taux de change actuels du peso philippin dans l’application Remitly ou sur notre site web si vous avez besoin de calculer la conversion de votre devise.

Plusieurs options s’offrent à vous pour convertir votre argent en monnaie philippine, mais chacune présente des avantages et des inconvénients. Quelle que soit la voie que vous choisissez, veillez à planifier votre visite afin d’avoir suffisamment d’argent liquide pour votre séjour.

  1. Échanger de l’argent à l’aéroport : Les échanges à l’aéroport sont pratiques, mais ils peuvent être coûteux.
  2. Retirer des pesos dans un guichet automatique : Les guichets automatiques sont simples à utiliser dans les grandes villes, mais ils sont soumis à des frais de transfert internationaux et sont difficiles à trouver en dehors des grandes villes des Philippines.
  3. Commander des pesos auprès de votre banque locale avant votre arrivée : Cette solution peut vous permettre d’éviter des frais élevés une fois que vous aurez atterri aux Philippines, mais il reste toujours dangereux de voyager avec beaucoup d’argent liquide. Par ailleurs, vous n’êtes légalement autorisé à apporter que 10 000 pesos dans le pays (actuellement moins de 200 USD).
  4. Utiliser ses cartes de crédit : Les cartes de crédit sont généralement acceptées dans les principales destinations et villes touristiques comme Manille, Cebu et Boracay. Mais vous aurez besoin d’argent liquide dans la plupart des autres régions.
  5. Acheter des pesos dans un bureau de change d’un SM Mall : Généralement, les succursales des SM Mall ou des grands magasins aux Philippines disposent d’un bureau de change où vous pouvez acheter des pesos. Pour cela, vous devez utiliser des billets de dollars américains neufs et impeccables. De plus, vous devez demander des billets de 500 pesos ou moins. Les billets de plus grande valeur, comme les billets de 1 000, sont souvent plus difficiles à utiliser faute de change.

Envoyer de l’argent aux Philippines

Il est possible que vous n’ayez pas besoin d’argent pour un voyage touristique mais plutôt avez-vous besoin d’envoyer de l’argent à des amis ou à votre famille. Ou bien, vous prévoyez de rester dans le pays pendant une période prolongée et avez besoin d’une méthode fiable pour transférer de l’argent avant de partir.

Quelle que soit votre situation, vous pouvez également vouloir envoyer de grosses sommes d’argent. Et il n’y a rien de pire que de commencer à perdre des centaines de pesos en frais de transfert.

Les applications de transfert d’argent comme Remitly facilitent l’envoi d’argent rapidement et à moindre coût aux Philippines. Nous proposons des frais fixes et transparents lors de l’envoi aux Philippines depuis les États-Unis, qui au moment de la rédaction de cet article tombent à zéro lorsque vous envoyez 1 000 $ ou plus par l’intermédiaire de votre carte de débit.

Les avantages ne s’arrêtent pas là. L’argent peut être reçu de diverses manières. Il s’agit notamment d’un compte bancaire philippin, d’un compte de portefeuille mobile comme GCash ou du retrait d’argent à des milliers d’endroits à travers le pays.

Commencez dès aujourd’hui en téléchargeant l’application Remitly.

Quelques lectures supplémentaires :