fbpx

Découvrez la roupie : 5 faits essentiels concernant la monnaie indonésienne

Envisagez-vous de voyager en Indonésie ou souhaitez-vous envoyer de l’argent dans votre pays d’origine ? Si tel est le cas, vous devrez échanger vos dollars américains, canadien, australien, vos dinars bahreïnis, vos livres sterling ou toute autre devise en la monnaie indonésienne qui s’appelle roupie indonésienne.

Il est important de noter que même si le code de devise de la roupie est IDR, le symbole dans le pays lui-même est un peu différent. Une fois en Indonésie, vous verrez le symbole Rp sur les prix au lieu d’IDR. Toutefois, il s’agit de la même devise.

Poursuivez votre lecture pour connaître les dénominations de la roupie, d’autres informations essentielles ainsi que certains faits moins connus vous permettant de comprendre la monnaie indonésienne.

Découvrez la roupie : 5 faits essentiels concernant la monnaie indonésienne

Les billets et les pièces de monnaie en roupies : un examen détaillé de la monnaie indonésienne

Les billets en roupies indonésiennes se déclinent en 1 000 Rp, 2 000 Rp, 5 000 Rp, 10 000 Rp, 50 000 Rp, 75 000 Rp (émis en 2020) et 100 000 Rp.

Bien que 100 000 roupies semblent être une somme importante, ce n’est pas vraiment le cas et la devise n’est pas particulièrement forte par rapport au dollar américain. 1 roupie indonésienne ne vaut pas grand-chose par rapport aux autres devises.

Sur une période de cinq ans, de 2017 à 2022, 100 000 roupies ont valu entre 6 et 8 dollars américains. Même ainsi, la plupart des Indonésiens, en particulier les vendeurs, considèrent que le billet de 100 000 Rp est peu pratique et trop encombrant pour un usage quotidien.

Les billets en roupie se distinguent non seulement par leur valeur numérique, mais également par leur taille et leur couleur.

Des pièces de monnaie sont également disponibles. Elles sont de 25 Rp, 50 Rp, 100 Rp, 200 Rp, 500 Rp et 1 000 Rp. En raison de la faible valeur de la devise, il n’y a pas de pièces d’1 IDR.

Les taux de change fluctuent constamment, mais au début des années 2020, 1 000 roupies valaient bien moins d’1 USD, le plus souvent à peine quelques centimes. Le billet de 1 000 Rp est principalement utilisé comme monnaie et a été largement remplacé par des pièces de monnaie.

2 000 Rp suffisent généralement à payer des frais de stationnement, tandis que 5 000 Rp vous permettent d’acheter une bouteille d’eau sur un marché.

La Banque centrale d’Indonésie émet la roupie, qui est la seule monnaie reconnue de l’Indonésie depuis les années 1950.

Un bref historique de la monnaie indonésienne

Le terme « rupiah » vient du mot sanskrit rupyakam, qui se traduit par argent. (D’autres devises, comme la roupie indienne (INR) ou la roupie népalaise (NPR), tirent également leur nom de ce mot.) De nombreux Indonésiens appellent la roupie « perak », ce qui signifie aussi argent en indonésien.

Émise pour la première fois en octobre 1946, la roupie a remplacé le florin des Indes occidentales néerlandaises. (Le pays était une colonie des Pays-Bas jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.)

De la fin des années 1940 au début des années 1950, deux monnaies circulaient sur l’île de Java. Il s’agissait des florins, utilisés dans les zones contrôlées par les Néerlandais et la rupiah, utilisée dans les enclaves indonésiennes. En janvier 1947, 310 millions de roupies avaient déjà été imprimées.

Ce n’est qu’en 1950 que l’IDR est devenue la monnaie officielle de l’Indonésie après que les Néerlandais ont reconnu l’indépendance du pays.

Au cours des années 1950, la monnaie de l’Indonésie s’est dépréciée, de sorte qu’une nouvelle roupie a été émise en 1965. Le taux de change était de 1 000 anciennes roupies pour 1 nouvelle roupie. En 1970, l’inflation a diminué et les exportations ont augmenté.

Au fil des ans, de nombreuses tentatives ont été faites pour stabiliser la roupie indonésienne, passant de taux de change fixes à un système de flottement dirigé, puis à un système de flottement libre suite à la crise financière asiatique. Depuis 1999, la roupie est relativement stable, même si elle a subi plusieurs contraintes, notamment lors de la crise financière de 2007-2008.

monnaie indonésienne

5 faits intéressants concernant la roupie indonésienne

1. Les billets de roupie peuvent être très colorés ; ceux qui le sont moins valent moins.

Si vous êtes habitué à la monnaie américaine ou européenne, vous trouverez les couleurs de l’IDR assez éclatantes.

Par exemple, le billet de 20 000 Rp est vert clair, le billet de 50 000 Rp est bleu vif et celui de 100 000 Rp est rouge.

Quant aux couleurs des plus petits billets, celui de 1 000 Rp et de 2 000 Rp, elles ne sont pas aussi éclatantes. Le billet de 1 000 Rp est gris et jaune et le billet de 2 000 Rp est gris.

2. Des arcs-en-ciel, des rayures et de l’or : les billets de roupie sont dotés d’éléments de sécurité sophistiqués.

Tout comme les billets de banque d’autres pays, l’argent en Indonésie comporte plusieurs mesures de sécurité. Celles-ci comprennent les électrotypes, les filigranes, les fils de sécurité, les fils de sécurité à fenêtres transparentes, les hologrammes, les patchs dorés et les rayures irisées.

En 2010 et 2011, la banque centrale a révisé les billets en roupies et a introduit de nouveaux éléments de sécurité. Celles-ci comprenaient l’impression d’arcs-en-ciel qui changent la couleur du billet lorsqu’il est observé à partir de différents angles de vue.

Les billets disposent également des anneaux de constellation EURion (un agencement de symboles) destinés à empêcher la contrefaçon. Pour les personnes aveugles ou malvoyantes, des codes sont intégrés le long des bords des billets leur permettant d’identifier plus facilement les différents montants.

roupie : 5 faits essentiels concernant la monnaie indonésienne

3. Le billet de 75 000 Rp célèbre 75 ans d’indépendance.

Bien que rarement utilisé, le billet rouge et blanc de 75 000 Rp a été émis par la banque centrale d’Indonésie pour célébrer l’indépendance du pays. L’émission de ce billet se voulait à la fois une reconnaissance et un symbole d’optimisme.

Cette nouveauté dans la conception des IDR met en valeur les visages du premier président et vice-président du pays, respectivement Soekarno et Muhammad Hatta.

La Banque d’Indonésie a émis 75 millions d’exemplaires de ce billet limité de 75 000 Rp. Des billets commémoratifs ont également été émis pour célébrer les 25ème, 45ème et 50ème anniversaires de l’Indonésie.

4. Les billets de la monnaie indonésienne ont changé au fil du temps.

Étant donné que la valeur de la roupie indonésienne a radicalement changé au fil des ans, l’apparence des billets a aussi suivi. Dans l’ancienne série de billets, des héros nationaux, ainsi que des monuments ou des emblèmes culturels étaient représentés.

À titre d’exemple, sur le billet de 5 000 Rp (émis en 2001), l’imam Tuanku Bondjol faisait fièrement son apparition étant donné qu’il était l’un des dirigeants les plus populaires du mouvement Padri et était considéré comme un héros national. Au verso, figurait une image de femmes travaillant au tissage.

Sur le billet de 20 000 Rp (émis en 2004), Oto Iskandar Di Nata était représenté, un homme politique indonésien et héros national assassiné en 1945. Au verso, figuraient des cueilleurs de thé.

La série la plus récente, parue en 2016, à l’exclusion du billet de 75 000 Rp, rend à nouveau hommage aux héros nationaux.

Désormais, le verso des billets est dédié aux sites populaires et des danses célèbres. Par exemple, sur le billet de 5 000 Rp, vous trouverez Idham Chalid (homme politique, ministre et chef religieux indonésien). Le verso présente la danse Gambyong, le mont Bromo et les fleurs de tubéreuse

5. Les transactions en monnaie indonésienne se chiffrent souvent en plusieurs millions.

En raison de l’inflation, le montant des transactions en roupies indonésiennes sont composés de nombreux zéros. Pour mettre cela en perspective, il est important de considérer le coût de la vie en Indonésie.

En 2022, une miche de pain peut coûter plus de 15 000 Rp, une bouteille de vin de gamme moyenne coûte environ 300 000 Rp, un mois de garde d’enfants dépasse 1,4 million de Rp et le loyer d’un appartement de type T2 à l’extérieur du centre-ville est de plus de 2,4 millions Rp.

En raison de ces prix, les consommateurs doivent systématiquement garder dans leur porte-monnaie une grosse somme d’argent liquide  pour payer leurs transactions quotidiennes.

Indonésie

Comprendre les taux de change de la roupie indonésienne

Que vous soyez en visite en Indonésie ou que vous ayez l’intention d’envoyer de l’argent à vos proches dans votre pays d’orginie, il est toujours important de vérifier le taux de change actuel. Ce taux déterminera le nombre de roupies que vous obtiendrez en contrepartie d’une autre unité monétaire.

En plus du taux USD, d’autres devises populaires à comparer à l’IDR incluent :

Une recherche rapide en ligne vous aidera à déterminer le taux de change actuel de la roupie en temps réel. Une application de transfert d’argent comme Remitly vous montrera également le taux actuel de l’IDR lorsque vous vous y connecterez.

Envoyer de l’argent en Indonésie

Remitly permet des transferts d’argent internationaux de manière plus rapide, plus facile, plus transparente et plus abordable. Depuis 2011, plus de 5 millions de personnes ont utilisé notre application mobile sécurisée pour envoyer de l’argent en toute sérénité.

Téléchargez l’application Remitly pour commencer à en profiter.

Quelques lectures supplémentaires :