Un climat exceptionnel, une culture riche, une terre à la gastronomie de renommée mondiale : il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pourriez envisager de vous installer en Espagne. Chez Remitly, nous savons qu’un déménagement potentiel implique de faire beaucoup de recherches préalables. C’est pourquoi nous avons élaboré ce petit guide des points essentiels que vous devez connaître, des exigences en matière de visa aux soins médicaux en Espagne.

1. Demande de visa

Si vous ne résidez pas au sein de l’UE/l’EEE ou en Suisse, vous devrez normalement demander un visa travail ou un visa étudiant de longue durée pour vous installer en Espagne. Dans les deux cas, vous devrez fournir au personnel de l’ambassade ou du consulat les documents suivants :

  • Un passeport en cours de validité
  • Un certificat médical officiel
  • Un extrait de votre casier judiciaire
  • Une attestation d’assurance maladie auprès d’une compagnie d’assurance officiellement reconnue.

Si vous souhaitez obtenir un visa d’étudiant, vous devrez également présenter une lettre d’admission de votre université ou de votre établissement d’enseignement, ainsi que la preuve que vous pouvez subvenir à vos besoins financiers. Par exemple, des relevés bancaires récents ou une lettre certifiée conforme d’un parent/tuteur confirmant qu’il assumera la responsabilité financière.

Si vous souhaitez obtenir un visa travail, votre employeur en Espagne est susceptible de devoir s’adresser aux autorités compétentes en matière d’immigration pour prouver qu’il n’a pas eu de candidats espagnols qualifiés pour le poste. Vous pourrez ensuite demander un visa de travail à l’ambassade ou au consulat d’Espagne de votre pays. Vous pouvez en apprendre plus sur les demandes de visa de travail et les différents types de visas de travail espagnols grâce à notre guide approfondi.

2. Ouverture d’un compte bancaire espagnol

L’une des étapes les plus importantes lorsque l’on s’installe dans un nouveau pays est d’ouvrir un compte bancaire local. Heureusement, la procédure est assez simple. Notez tout de même que tout document officiel demandé par la banque devra être traduit en espagnol par un traducteur agréé, appelé « traductor jurado ».

Les documents généralement demandés aux nouveaux arrivants en Espagne sont les suivants :

  • Un justificatif de domicile
  • Votre contrat de travail, carte d’étudiant ou autre document faisant foi de votre statut d’employé/étudiant.
  • Une pièce d’identité officielle avec photo, comme votre passeport, par exemple
  • Votre numéro d’identification d’étranger espagnol (NIE), que vous pouvez obtenir sur rendez-vous dans un commissariat de police local.

Il existe un grand nombre de banques en Espagne. Il est donc judicieux de faire des recherches en ligne. Comparez les différents services proposés par les banques et les frais qu’elles facturent. Vous pourrez souvent ouvrir votre compte en quelques clics en ligne, mais beaucoup de gens préfèrent prendre rendez-vous et le faire en personne dans une agence. Vous pouvez consulter quelques-unes des banques espagnoles que nous recommandons ici.

3. Les soins médicaux en Espagne

Comme indiqué ci-dessus, l’une des conditions d’obtention d’un visa de longue durée est la souscription à une assurance maladie adéquate. Votre police d’assurance doit vous couvrir aussi bien pour les visites de routine chez le médecin que pour les urgences médicales. Elle doit vous être proposée par une compagnie autorisée à opérer en Espagne. Il est important de vérifier auprès du personnel de l’ambassade ou du consulat local quelles sont les clauses exactes de votre assurance maladie. Cela vous permettra de vous assurer que vous remplissez les conditions requises et que votre demande de visa n’échouera pas à cet obstacle.

4. Le coût de la vie

Certains coûts attireront naturellement votre attention, comme le prix de la demande de visa ou le prix de la police d’assurance maladie. Mais quiconque s’installe en Espagne doit également prendre le temps de réfléchir au coût de la vie en général. Après tout, vous ne voudriez surtout pas dépasser votre budget alors que vous vous installez tout juste dans votre nouveau cadre de vie.

C’est pourquoi il est bon de s’asseoir et de dresser la liste de toutes les dépenses prévues, en essayant d’estimer le plus précisément possible le montant que vous allez dépenser. Voici quelques facteurs clés à prendre en compte :

  • Votre loyer
  • Vos factures d’eau et d’électricité, sans oublier Internet et le téléphone portable.
  • L’alimentation
  • Les transports
  • Le divertissement/les sorties
  • Le montant que vous prévoyez d’envoyer à votre famille et à vos amis dans votre pays

5. Trouver un logement

Vous avez choisi le pays dans lequel vous aimeriez vivre : l’Espagne. Mais qu’en est-il de votre lieu de résidence en lui-même ? Ce processus peut certainement prendre du temps, mais grâce à Internet, vous pouvez prendre votre temps et jeter un coup d’œil confortablement depuis votre maison, bien avant votre déménagement. Il existe de nombreux sites d’annonces immobilières, et vous pouvez facilement rechercher des locations à Barcelone, Madrid, Séville et partout ailleurs dans le pays.

Vous pouvez non seulement filtrer votre recherche par ville et par région, mais aussi par d’autres paramètres, tels que le nombre de chambres, l’emplacement dans la ville et, bien sûr, le prix. Si vous partez en Espagne dans le cadre de vos études, vous pouvez contacter l’université pour connaître les disponibilités en termes de logements étudiants. Cela englobe notamment les résidences universitaires, les appartements pour étudiants et les familles d’accueil agréées.

6. Les transports en Espagne

Comme vous pouvez vous y attendre, l’Espagne dispose d’un réseau de transports publics sophistiqués et de pointe. Le pays possède le plus long réseau ferroviaire à grande vitesse d’Europe, ce qui permet de se déplacer facilement entre les principaux endroits du pays. Trois grandes villes (Madrid, Barcelone et Bilbao) possèdent leur propre réseau de métro. Pour effectuer vos déplacements, vous pouvez également utiliser le tramway, disponible dans de nombreuses zones urbaines. Il y a aussi des bus et des taxis, vous aurez donc le choix entre plusieurs méthodes pour vous déplacer.

N’oubliez pas de prendre en compte les frais de transport dans votre budget mensuel, car ils peuvent représenter une somme non négligeable, en fonction du montant que vous prévoyez de dépenser dans les autres services.

7. Choses générales à savoir

Nous avons abordé certains des aspects les plus importants lorsque l’on souhaite déménager en Espagne, mais voici quelques informations plus générales qui pourraient vous intéresser.

  • Le nom officiel de l’Espagne est en fait le Royaume d’Espagne.
  • L’espagnol est la deuxième langue la plus parlée dans le monde, après le chinois mandarin. D’autres langues importantes sont parlées en Espagne, notamment le catalan, le galicien et le basque.
  • Le plus vieux restaurant du monde se trouve à Madrid. Il s’appelle Botin et a ouvert ses portes en 1725.

8. Envoyer de l’argent à la maison

L’une de vos priorités après votre installation en Espagne est peut-être d’envoyer de l’argent à vos proches restés au pays. Il existe plusieurs façons de procéder : vous pouvez passer par votre banque ou l’une des nombreuses sociétés de transfert d’argent. Il est judicieux de comparer les prix, tant en ce qui concerne les frais de transfert que les taux de change qui s’appliquent. Recourir à une société de transfert d’argent numérique pourrait vous paraître plus rentable que les services plus traditionnels, OTC.

Prêt à envoyer de l’argent ?

Des millions de clients dans le monde entier utilisent Remitly pour effectuer leurs transferts d’argent internationaux. Nous sommes fiers de proposer un service rapide, pratique et aux taux de change avantageux, afin que vous n’ayez plus à vous soucier de ces transferts de fonds importants. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter notre page d’accueil, ou tester notre application dès maintenant.

Cette publication est fournie à titre d'information générale uniquement et n'est pas destinée à couvrir tous les aspects des sujets qui y sont abordés. Cette publication ne remplace pas la recherche de conseils auprès d'un spécialiste ou d'un professionnel compétent. Le contenu de cette publication ne constitue pas un avis juridique, fiscal ou professionnel de Remitly ou de l'une de ses sociétés affiliées et ne doit pas être considéré comme tel. Bien que nous nous efforcions de maintenir nos publications à jour et exactes, nous ne pouvons pas déclarer, garantir ou assurer que le contenu est exact, complet ou à jour.